Précédent

3 astuces pour améliorer votre système d’évaluation

15 janvier 2019 Employeurs

Tout le monde a besoin de feed-back. C’est pourquoi vous organisez encore des entretiens de fonctionnement et d’évaluation. Certains de ces entretiens figurent probablement déjà dans votre agenda du moment. Dans ces moments, vous arrive-t-il de retomber dans une routine traditionnelle ? Une rétrospective de l’année écoulée en tête-à-tête qui résulte en des points à développer pour l’année à venir ? C’est bien dommage, car un entretien d’évaluation ne doit absolument pas être une corvée. Que du contraire ! Si vous investissez tout de même du temps et de l’énergie dans ces moments de feed-back annuels, autant en tirer le maximum. Il est donc grand temps d’améliorer vos entretiens d’évaluation au moyen de ces 3 astuces.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

1) Feed-back continu plutôt que feed-back annuel

28 % des managers ne communiquent compliments ou critiques que lors de l’entretien de fonctionnement annuel. Dans l’environnement actuel en rapide évolution, cela semble arriver un peu tard. Et c’est le cas. À l’heure actuelle, les collaborateurs s’attendent à un feed-back sur leurs prestations en continu. Et il est difficile de leur donner tort sur ce point. Grâce à votre feed-back, ils obtiennent des informations sur leurs propres performances et étendent leurs connaissances. Cela rend non seulement vos collaborateurs, mais aussi votre organisation plus flexibles. Une évaluation permanente avec un accent mis sur l’avenir est sans doute beaucoup plus efficace qu’organiser un gros « examen » une fois par an.

2) Talents plutôt que points à améliorer

Pourquoi démotiveriez-vous vos excellents collaborateurs en continuant à insister sur leurs points à améliorer ? 95 % des employeurs souhaitent que le travailleur sorte de son entretien de fonctionnement avec davantage d’énergie positive que lorsqu’il y est entré. Toutefois, vous n’atteindrez pas cet objectif en soulignant ses points faibles. Concentrez-vous plutôt sur les points forts, les talents et les passions de vos collaborateurs. Quand sont-ils au top ? Des dialogues constructifs et une communication ouverte vous permettront de le savoir. Mêlez-vous à vos collaborateurs et parlez avec eux. Recherchez les points communs entre eux et votre organisation. Adresser et correctement employer les motivations et talents de vos collaborateurs entraînent une plus grande motivation, un engagement plus important ainsi que de meilleurs résultats.

3) Se montrer souple plutôt que dur

Les travailleurs sont plus exigeants et critiques que jamais. La pénurie qui sévit actuellement sur le marché de l’emploi en est bien entendu une raison évidente. Le travailleur critique dispose aujourd’hui d’une liste de souhaits reprenant des compétences qu’un dirigeant doit posséder. Tout en haut, on retrouve notamment : diriger et coacher, prendre ses responsabilités, communiquer, stimuler le travail en équipe, résoudre les problèmes, oser prendre des décisions et organiser. C’est pourquoi vous devez rencontrer vos collaborateurs et leur demander ce que vous pouvez faire pour qu’ils puissent employer leurs talents de manière optimale. De quoi ont-ils besoin pour être la meilleure version d’eux-mêmes ? Quelles sont leurs « conditions de succès » ? En tant qu’employeur, montrez votre volonté de croissance en étant ouvert pour ce que vous pouvez faire différemment ou mieux. Vos collaborateurs apprécieront certainement d’également voir votre côté souple à l’occasion.

Me@MyBest© vous aide à mettre en place un cycle de gestion des performances orienté talent qui donne de l’énergie et de la motivation.

En savoir plus ?

Contactez-nous au 02 474 01 06 ou par email.

Par email
Partagez cet article

Articles liés