Acerta pour les indépendants

Une pension complémentaire

PCLI: protection supplémentaire pour vos proches

Avec une PCLI, vous protégez vos proches si vous décédez prématurément. Si vous décédez en cours de contrat, les personnes que vous avez désignées comme bénéficiaires touchent la réserve PCLI déjà constituée à ce moment-là.

Pour éviter les soucis financiers, vous pouvez inclure une pension de survie complémentaire dans votre PCLI. De cette façon, vos proches reçoivent un montant supérieur à la réserve. Vous pouvez choisir entre deux couvertures décès supplémentaires.

Capital déterminé en cas de décès

Si vous avez de jeunes enfants, leur sécurité financière est au moins aussi important que d’épargner pour une pension complémentaire. Nous vous conseillons d'inclure dans votre PCLI une couverture décès supplémentaire, grâce à laquelle la réserve que vous avez déjà constituée est complétée par un capital que vous déterminez vous-même. Si, au moment du décès, la réserve est déjà supérieure au capital minimum fixé, le montant le plus élevé de votre réserve de pension sera bien entendu versé.                                                                                               

Que diriez-vous, par exemple, d'un capital calculé en fonction de votre cotisation PCLI et de votre âge au moment où vous concluez le contrat PCLI ? Vos proches recevront alors un capital correspondant à peu près à tous les versements que vous auriez faits si vous aviez vécu jusqu'à votre pension.

Examiner cette option en détail

Exemple : un travailleur indépendant âgé de 40 ans verse une cotisation PCLI de 1600 euros par an. Il souscrit une police d’assurance décès complémentaire qui complète la réserve de son contrat PCLI jusqu’à concurrence de 20 fois sa cotisation PCLI annuelle. S'il décède à 45 ans, ses proches reçoivent un capital égal à la réserve constituée, complétée de maximum 32 000 euros (1600 euros x 20).

Âge à la souscription de la PCLI Capital décès à assurer
Entre 20 et 34 ans 30 fois la cotisation PCLI annuelle
Entre 35 et 44 ans 20 fois la cotisation PCLI annuelle
Entre 45 et 54 ans 10 fois la cotisation PCLI annuelle
Entre 55 et 59 ans 5 fois la cotisation PCLI annuelle

Capital fixe en cas de décès

Deuxième option : si vos enfants volent de leurs propres ailes ou si vous approchez de l’âge de la pension, vous trouverez peut-être moins important de renforcer la sécurité financière de vos proches. Toutefois, un montant supplémentaire, que vous définissez vous-même à l’avance, peut être utile à vos proches, par exemple pour payer vos frais de funérailles ou vos droits de succession.