Précédent

Plan pour l’emploi des travailleurs âgés : la date limite approche

07 mars 2023 Employeurs
Tom Dirix

Depuis 2013, chaque organisation de plus de 20 travailleurs doit établir un plan pour l’emploi en vue de maintenir ou d’augmenter le nombre de travailleurs de 45 ans et plus (CCT 104 du CNT). Quelles obligations un plan pour l’emploi implique-t-il pour vous, en tant qu’employeur ? Et quel délai devez-vous respecter ?

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Comment établir un plan pour l’emploi ?

1. Plan annuel versus plan pluriannuel

Soit vous choisissez d’établir chaque année un plan pour l’emploi, soit vous optez pour un plan pluriannuel. Inspirez-vous éventuellement de ce modèle de plan pour l’emploi, joint à la CCT 104 en question.

Vous pouvez élaborer un plan pour l’emploi totalement adapté à votre entreprise. La CCT n° 104 prévoit les domaines d’action suivants :

  • la sélection et l’engagement de nouveaux travailleurs ;
  • le développement des compétences et des qualifications au moyen de formations ;
  • le développement et l’accompagnement de carrière ;
  • l'obtention d’une fonction adaptée par mutation interne ;
  • l’adaptation du temps de travail et des conditions de travail ;
  • la santé du travailleur, la prévention et la possibilité de remédier aux obstacles physiques et psychosociaux entravant le maintien au travail ;
  • le système de reconnaissance des compétences acquises.

Veillez à tenir compte des organes de concertation dans votre entreprise. La procédure d'introduction varie selon les organes de concertation que compte votre entreprise.

2. Soumettez le projet de plan aux représentants du personnel

Le plan doit être soumis pour avis au conseil d’entreprise. En l’absence de celui-ci, vous le transmettez :

  • à la délégation syndicale ;
  • au comité pour la prévention et la protection ;
  • aux travailleurs.

Débute ensuite une période de deux mois pendant laquelle les représentants du personnel peuvent donner leur avis et éventuellement soumettre des propositions supplémentaires. Si vous ne suivez pas l’avis et n’adaptez pas votre projet, vous devez motiver votre décision dans les deux mois.

Pour les entreprises de moins de 50 travailleurs et dépourvues de délégation syndicale, le plan doit simplement être fourni à titre informatif.

3. Calcul du seuil de 20 travailleurs

Le comptage déterminant si plus de 20 travailleurs sont occupés ou non dans l’entreprise a lieu tous les quatre ans. Le premier jour ouvrable de l’année calendrier de l’établissement du plan pour l’emploi, on calcule le nombre de travailleurs, exprimé en équivalents temps plein, déclarés dans la déclaration Dimona.

Vous comptiez moins de 20 travailleurs au 2 janvier 2021? Dans ce cas, vous êtes dispensé d’établir un tel plan. Un nouveau comptage doit avoir lieu en 2025 pour vérifier si vous pouvez à nouveau entrer en considération pour cette dispense.

Quid du timing ?

Le timing est déterminé en fonction de la clôture de l’exercice de votre entreprise. En effet, la proposition de plan doit être fournie au conseil d’entreprise dans les trois mois suivant la clôture. Pour les entreprises dont l’exercice correspond à l’année civile, le 31 mars est donc la date limite.

Investissez dans les carrières durables

La promotion d'un travail réalisable et utile est indispensable. Afin d'être aussi performant et sain que possible tout au long de sa carrière, il est très important de donner à vos employés la possibilité d'apprendre en permanence, par exemple en permettant à leur fonction et au contenu de leur poste d'évoluer et en organisant leur travail de manière adéquate. 

Inspirez-vous

Partagez cet article

Tom Dirix_acerta

Écrit par Tom Dirix

Juriste chez Acerta

Articles liés

Employeurs

Quels sont les changements pour les employeurs à partir du 1er juillet 2024 ?

24 juin 2024
Amandine Boseret

À partir du 1er juillet, de nombreux changements se profilent à nouveau sur le plan sociojuridique. Ces changements peuvent avoir un impact sur vous en tant qu’employeur et sur vos travailleurs. Si vous en êtes informé(e) à temps, vous pouvez appliquer correctement les nouvelles règles. Dans cet article, vous trouverez un aperçu succinct des princi...

En savoir plus
Employeurs

Bientôt moins d’inconvénients à l’arrêt prématuré de l’interruption de carrière

29 mai 2024
Amandine Boseret

Les travailleurs ne devront bientôt plus rembourser d’allocations lorsqu’ils mettent fin prématurément à leur interruption de carrière. Un certain nombre de conditions s’appliquent encore néanmoins

En savoir plus
Employeurs

Transparence des rémunérations : de la directive à la politique

24 mai 2024
Dries Rutten

La directive européenne entrera en vigueur d’ici un an et demi. Qu’est-ce que cela signifie concrètement pour les entreprises et dans quelle mesure les employeurs sont-ils déjà transparents aujourd’hui ?

En savoir plus