Petit chômage pendant des congés ?

14 août 2019

Votre employé a-t-il droit  à un jour de « petit chômage » pendant ses vacances?

Un travailleur est en vacances et il vous envoie, pendant ces mêmes vacances, une attestation de décès de son grand-mère. Il vous demande de convertir le jour des obsèques, de vacances en "petit chômage". Faut-il l'accorder ? La réponse est clairement non.

Le petit chômage est le droit du travailleur de s'absenter de son travail avec le maintien de son salaire dans des circonstances bien précises, qui ont eu ou vont avoir lieu. Des événements familiaux comme le mariage du travailleur, de son enfant, le décès de (grands-)parents ouvrent le droit au petit chômage.

Le travailleur doit prévenir le plus vite possible son employeur s'il souhaite bénéficier du petit chômage. Un mariage, par ex. est planifié longtemps à l'avance, tandis qu'un décès est probablement plus imprévu. Il est donc possible que des funérailles se déroulent durant les vacances d'un travailleur. Si le travailleur a congé, il a la possibilité de se rendre aux obsèques. Il ne travaille déjà pas le jour des funérailles, il peut donc y assister. Il ne peut pas exiger de petit chômage pendant sa période de vacances.

Le motif de la demande est on ne peut plus clair : si vous acquiescez, il peut prendre ce jour de vacances plus tard. Il n'est pas interdit répondre positivement à sa demande, mais ce n'est certainement pas une obligation ! 

Partagez cet article
Retour à l’aperçu updates et nouvelles juridiques