Précédent

Le gouvernement fédéral lance BE CYCLIST

01 octobre 2021 Ellen Van Grunderbeek Employeurs

Le plan d’action soutient également les entreprises dans leur engagement en faveur du vélo

Le vendredi 24 septembre, le gouvernement fédéral a lancé BE CYCLIST, un plan d’action visant à promouvoir le vélo comme solution de mobilité durable et écologique. Étant donné que les déplacements domicile-lieu de travail représentent une part importante des déplacements, certaines mesures ont également un impact sur les organisations.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Extension de l’indemnité vélo

Le gouvernement étudiera la possibilité d’étendre l’indemnité vélo. Il veut rendre l’indemnité vélo obligatoire pour tous les collaborateurs, quel que soit leur secteur.

L’indemnité vélo vous permet de donner un coup de pouce financier à vos collaborateurs. Il s’agit d’une indemnité que vous pouvez octroyer à votre travailleur lorsqu’il utilise le vélo pour ses déplacements domicile-lieu de travail. Le montant, exonéré d’impôts et de cotisations sociales jusqu’à 0,24 euro/km, dépend du nombre de kilomètres parcourus.

Il est possible que vous accordiez déjà une indemnité vélo à vos collaborateurs. Toute organisation peut opter volontairement pour ce système, du moins s’il n’est pas imposé au niveau sectoriel. Vous voulez savoir si votre organisation doit accorder une indemnité vélo et jusqu’à quel montant ? Consultez la section 20 de votre Guide Sectoriel dans Juricible.

Soutenir les initiatives des entreprises en faveur des déplacements domicile-lieu de travail durables

Une autre priorité est d’apporter un soutien supplémentaire aux initiatives des entreprises qui rendent les déplacements domicile-lieu de travail plus durables. Ce que cela signifie précisément n’est pas encore clair. Il pourrait s’agir de la mise à disposition de vélos en tant qu’employeur, de proposer des abris à vélo sûrs, des installations de recharge pour les voitures électriques...

Une stratégie ambitieuse pour combiner le vélo et le train

Nombreux sont les collaborateurs qui utilisent différents moyens de mobilité pour se déplacer. La SNCB s’efforcera donc de faciliter l’association entre le vélo et le train.

Les collaborations avec les systèmes de vélos partagés seront plus nombreuses. Vos collaborateurs pourront ainsi plus facilement opter pour la combinaison vélo et train, même si vous n’êtes pas situé à proximité d’une gare. Vous pouvez renforcer ce choix en réfléchissant également à une intervention sur le coût de ces abonnements partiels.

Quelles sont les prochaines étapes ?

Les différentes mesures font l’objet d’un suivi au sein du gouvernement. Lorsqu’une mesure sera mise en place concrètement, Acerta vous en informera en détail.

Si vous voulez commencer à réfléchir à votre politique en matière de mobilité dès aujourd’hui, découvrez toutes les possibilités et notre offre ici.

Une mobilité adaptée à votre travailleur

Le budget mobilité, le vélo de société, la voiture de société électrique… La mobilité devient de plus en plus un atout pour l’employeur, surtout en période de pénurie de main-d’œuvre. Offrez-vous déjà à vos travailleurs un plan de mobilité sur mesure ? Et savez-vous également quels sont leurs besoins spécifiques ?

Sur la voie de la mobilité durable

Partagez cet article

ellen-van-grunderbeek-ellips.png

Écrit par Ellen Van Grunderbeek

Conseillère juridique chez Acerta

Articles liés

En vacances avec la voiture de société : questions fréquemment posées
Employeurs

En vacances avec la voiture de société : questions fréquemment posées

23 juin 2022 Catherine Langenaeken

Les vacances d’été approchent. Que faire si votre collaborateur part en vacances avec sa voiture de société et... a un accident ? Ou souhaite installer un porte-bagages ? Et peut-il utiliser sa carte de carburant à l’étranger ? Acerta répond à quelques questions fréquemment posées.

En savoir plus
Le budget mobilité  gagne en popularité
Employeurs

Le budget mobilité gagne en popularité

21 avril 2022 Catherine Langenaeken

Le budget mobilité existe depuis maintenant trois ans. Par rapport à 2020, les travailleurs étaient trois fois plus nombreux l’année dernière à échanger leur voiture de société contre un budget mobilité. Les assouplissements récemment apportés y sont peut-être pour quelque chose.

En savoir plus
Les prix du carburant et de l'énergie montent en flèche : quelles actions les employeurs peuvent-ils entreprendre ?
Employeurs

Les prix du carburant et de l'énergie montent en flèche : quelles actions les employeurs peuvent-ils entreprendre ?

18 mars 2022 Ellen Van Grunderbeek

Acerta répond à quelques questions fréquemment posées par les employeurs. Pouvez-vous modifier votre politique en matière de voitures de société ? Qu'en est-il des collaborateurs qui utilisent leur propre voiture et effectuent de nombreux déplacements de service ? ...

En savoir plus