Contact
Appeler un bureau
Choisir un bureau
Antwerpen Brabant Wallon Bruxelles Avenue Louise Bruxelles/Brussel Hainaut Kempen Liège Limburg Luxembourg Namur Oost-Vlaanderen Vlaams-Brabant West-Vlaanderen
Antwerpen
Groenenborgerlaan 16, 2610 Antwerpen-Wilrijk
03 740 78 40
Brabant Wallon
Rue Fond Cattelain 2, 1435 Louvain-la-Neuve, Mont-Saint-Guibert
02 474 01 06
Bruxelles Avenue Louise
Avenue Louise 123A, 1050 Bruxelles
02 474 01 06
Bruxelles/Brussel
Esplanade du Heysel BP 65 (Buro & Design Center), 1020 Bruxelles
02 474 01 06
Hainaut
Espace Sud, Esplanade Magritte 5, 6010 Charleroi
02 474 01 06
Kempen
Parklaan 46 bus 110, 2300 Turnhout
03 740 78 40
Liège
Parc Artisanal 11-13, 4671 Liège
02 474 01 06
Limburg
Kunstlaan 16, 3500 Hasselt
011 24 94 57
Luxembourg
Avenue Herbofin 1 B, 6800 Libramont
02 474 01 06
Namur
Chaussée de Liège 140-142, 5100 Namur
02 474 01 06
Oost-Vlaanderen
Kortrijksesteenweg 1131, 9051 Sint-Denijs-Westrem
09 264 12 40
Vlaams-Brabant
Diestsepoort 1, 3000 Leuven
016 24 53 24
West-Vlaanderen
Ter Reigerie 11, 8800 Roeselare
09 264 12 40

Quel est le nombre maximum autorisé d’heures supplémentaires ?

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Selon la réglementation belge concernant la durée du travail, votre collaborateur ne peut pas prester plus de 8 heures par jour ou 40 heures par semaine en principe. Il est possible de déroger à ces limites normales dans certaines circonstances (p. ex. petite flexibilité). Votre travailleur dépasse malgré tout les limites normales (éventuellement repoussées) ? Dans ce cas, ces heures comptent comme des heures supplémentaires.

En principe, la limite pour la prestation d'heures supplémentaires est fixée à 50 heures par semaine et à 11 heures par jour. Il existe toutefois quelques exceptions à cette règle, comme dans certains cas de force majeure. Si un collaborateur preste des heures supplémentaires afin de gérer un accident, aucun maximum absolu ne s’applique par exemple.
 
Tenez également compte de la limite interne d’heures supplémentaires de 143 heures. Cette restriction a été créée afin d’éviter un cumul illimité des heures supplémentaires. Votre collaborateur atteint le nombre maximal de 143 heures supplémentaires outre la durée du travail hebdomadaire moyenne ? Dans ce cas, vous devez lui octroyer un repos compensatoire avant qu’il puisse à nouveau prester des heures supplémentaires.

Quelle est la différence entre les heures supplémentaires et les heures en plus à récupérer ?

La différence entre les heures en plus à récupérer et les heures supplémentaires est la suivante : en cas d’heures en plus à récupérer, il s’agit d’un collaborateur à temps partiel qui s’écarte de son horaire sans dépasser la limite quotidienne ou hebdomadaire à temps plein. En cas d’heures en plus à récupérer, le collaborateur à temps partiel preste donc d’autres heures que celles convenues dans son contrat. Cependant, il preste toujours moins d’heures que son collègue à temps plein. Dans le cas contraire, il s’agit d’heures supplémentaires.

Quand votre personnel peut-il prester des heures supplémentaires ?

En vertu de la réglementation stricte en Belgique, votre personnel ne peut prester des heures supplémentaires que dans des situations spécifiques :

  • Pendant les travaux préparatoires et complémentaires
  • Pendant les travaux de transport, de chargement et de déchargement
  • Pendant les travaux sur des matières soumises à altération rapide
  • Pendant les travaux dont le temps d'exécution ne peut être déterminé
  • Pendant les travaux d'inventaire et de bilan
  • Pendant un surcroît extraordinaire de travail
    • Pendant des travaux justifiés par une nécessité imprévue
    • Pour faire face à un accident survenu ou imminent
    • Pour exécuter une réparation urgente aux machines ou au matériel (force majeure)

Les heures supplémentaires volontaires sont autorisées sans que les circonstances susmentionnées ne se présentent (et puissent être démontrées) à condition d’avoir un accord écrit avec votre collaborateur. Cet accord écrit est valable 6 mois. Vous pouvez ensuite le prolonger en concertation avec votre collaborateur. Votre collaborateur peut prester maximum 120 heures supplémentaires volontaires en plus par année civile. Les secteurs peuvent augmenter ce nombre jusqu’à 360 maximum. 

Payer ou prendre des heures supplémentaires ?

En règle générale, votre collaborateur prend les heures supplémentaires ultérieurement à titre de repos compensatoire. De cette manière, le nombre moyen d’heures de travail par semaine reste égal pendant la période de référence définie au préalable. Il existe toutefois des exceptions à cette règle :

  • Votre collaborateur ne peut en principe pas récupérer des heures supplémentaires volontaires avec un repos compensatoire. Ces heures sont toujours payées.
    Attention : les heures supplémentaires volontaires ont été prestées un dimanche ou un jour férié ? Dans ce cas, le repos compensatoire est nécessaire en raison de l’occupation le dimanche ou le jour férié. Sur les 120 heures supplémentaires volontaires, 95 doivent être imputées sur la limite interne. Le secteur peut réduire ce nombre jusqu’à 60. Cela limite donc les possibilités de faire appel à d’autres heures supplémentaires.
  • En cas de nécessité imprévue ou de surcroît extraordinaire de travail, votre collaborateur peut demander le paiement des heures supplémentaires
    ­– jusqu’à un maximum de 91 ou 130 heures supplémentaires par an. Quelques secteurs le permettent même jusqu’à un maximum de 143 heures supplémentaires.

Toutes les heures supplémentaires ne donnent donc pas droit à un sursalaire. Vous ne payez un sursalaire que si votre collaborateur travaille plus de 9 heures par jour ou 40 heures par semaine (ou au-delà des limites repoussées). Votre collaborateur a droit à un sursalaire et ces heures supplémentaires coïncidaient avec des jours de la semaine ou un samedi ? Dans ce cas, vous payez généralement le salaire horaire de base plus 50 % de ce salaire horaire. Le travail supplémentaire a eu lieu un dimanche ou un jour férié ? Le sursalaire s’élève alors à 100 % du salaire horaire normal. Attention : les secteurs peuvent définir des suppléments plus élevés.

Vous devez payer des heures supplémentaires ? C’est fiscalement avantageux jusqu’à un maximum de 180 heures supplémentaires. Dans l’horeca, cet avantage vaut même jusqu’à un maximum de 360 heures supplémentaires.

À la recherche de plus de réponses ?

À la recherche de plus de réponses ?

Trouver rapidement une réponse correcte et claire à vos questions relatives aux RH et au payroll en tant qu’employeur ? Acerta s’en charge.

Consultez tous nos dossiers pour les employeurs Consultez tous les articles à ce sujet