Précédent

4 générations au travail : comment bâtir des carrières durables ?

25 janvier 2023 Britt Winnepenninckx Employeurs

Les baby-boomers (BB) et les générations X, Y et Z sont les composantes du lieu de travail quadripartite d’aujourd’hui. Quatre générations fondamentalement différentes sur un même lieu de travail, cela peut donner lieu à quelques frictions, voire des conflits. Elles ont pourtant plus en commun que vous ne le pensez.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Une pensée en termes de génération plutôt qu’une pensée qui vise à catégoriser les collaborateurs

Aujourd’hui, la population active de notre pays est représentée par les générations BB, X, Y et Z. Toutes travaillent ensemble, malgré leurs valeurs et leurs attitudes professionnelles différentes. Cela se reflète également sur le lieu de travail :

Les générations BB, X, Y et Z ont grandi dans un contexte et un état d’esprit différents, ce qui leur confère automatiquement une vision différente du monde. Ce phénomène entraîne parfois (à tort) une catégorisation : on dit parfois que les BB sont inflexibles, que les X sont des personnes d’action, que les Y sont axés performance et que les Z vivent dans un univers virtuel.

L’âge n’est qu’un chiffre

Or, vous n’avez probablement jamais rencontré un millénial (génération Y) qui correspond à 100 % aux caractéristiques de sa génération. Rien de surprenant, car nous ne nous résumons évidemment pas uniquement à notre âge.

Des recherches ont montré qu’au sein de certaines générations, les différences individuelles étaient plus nombreuses que les similitudes. Par différences individuelles, nous entendons, par exemple, le caractère, mais aussi la culture, le genre, etc. Il n’y a pas deux trentenaires qui soient exactement identiques. Dès lors, une personne de la génération Y peut tout à fait se rapprocher d’un baby-boomer.

De BB, X, Y, Z à A, B, C

Même en matière de besoins fondamentaux, les générations se ressemblent plus qu’elles ne s’opposent. Pourquoi ? Parce qu’elles n’ont pas changé depuis toutes ces années. Ce n’est pas parce que les jeunes ne lèvent pas souvent le nez de leurs smartphones qu’ils n’ont pas besoin de contacts réels. Ils comblent simplement ce besoin de manière différente. Ce smartphone est un véritable produit issu du contexte.

Selon la théorie de l’autodétermination, les collaborateurs disposent d’une motivation saine à travailler lorsque les trois besoins fondamentaux suivants sont satisfaits :

  • Autonomy (l'autonomie)
  • Belonging (l'implication)
  • Competence (la compétence)

Créez des carrières durables pour chaque génération

Si le modèle ABC s’applique à tous, son interprétation diffère d’une génération à l’autre ainsi que d’une personne à l’autre. La clé des carrières durables réside donc dans le « jobcrafting ».

Grâce au jobcrafting, le travailleur modifie lui-même son emploi. Il s’agit de petits ajustements qui peuvent faire une grande différence, et ce, dans différents domaines : contenu de la fonction, aspect relationnel, horaires de travail, lieu, etc.

Grâce au jobcrafting :

  • vos collaborateurs effectuent un travail qui a du sens pour eux pendant une période plus longue, car le travail correspond mieux à leurs préférences ;
  • les qualités, les intérêts et les talents de vos travailleurs sont mieux exploités, ce qui augmente également la productivité ;
  • la continuité de votre organisation reste assurée ;
  • vous trouvez et recrutez des talents plus facilement ;
  • vous investissez dans une politique RH « intemporelle », en maintenant un « cadre fixe » dans une certaine mesure, sans tomber dans la catégorisation.

Recrutement axé sur la génération et l’avenir

Le jobcrafting constitue en outre un atout dans votre processus de recrutement et de sélection. Il est également nécessaire d’adapter votre stratégie de recrutement aux différentes générations que vous souhaitez atteindre. Essayez donc de vous mettre le mieux possible dans la peau de chaque catégorie d’âge. Les personnes les plus expérimentées aiment par exemple raconter leur histoire, tandis que les générations Y et Z préfèrent les brefs entretiens par vidéoconférence.

En d’autres termes, élargissez votre vision en vous mettant à la place de l’autre. En faisant preuve d’empathie, vous serez peut-être déjà en mesure d’apercevoir au loin la prochaine génération. D’ici quelques années, les premiers diplômés de la génération Alpha débarqueront en masse dans nos entreprises. Plus encore que leurs « prédécesseurs », ils accorderont de l’importance à l’épanouissement personnel et à la possibilité d’organiser eux-mêmes leur carrière.

Besoin d’une aide expérimentée en matière de recrutement ?

On veille sur vous ! Nos recruteurs expérimentés savent exactement comment attirer et intégrer des talents de tous âges.

En savoir plus

Partagez cet article

Britt Winnepenninckx 2022

Écrit par Britt Winnepenninckx

Experte Talent bij Acerta Consult

Articles liés

Trois conseils pour devenir un employeur attractif
Employeurs

Trois conseils pour devenir un employeur attractif

28 novembre 2022 Benoit Caufriez

Qu’est-ce qui rend un employeur attrayant ? Chaque année, de nombreuses études sont réalisées et une liste des employeurs les plus attractifs est publiée. Mais qu’est-ce qui vous rend attractif en tant qu’employeur ? Acerta vous donne trois conseils pour vous aider.

En savoir plus
La rétention du personnel est le défi majeur des PME en 2022
Employeurs

La rétention du personnel est le défi majeur des PME en 2022

30 septembre 2022 Annelies Baelus

Quels sont les plus grands défis RH des PME ? Acerta, ETION et VKW Limburg ont posé cette question à 500 PME belges. Qu’en est-il ? Ce n’est pas l’attrait, mais la rétention des collaborateurs qui figure au sommet de la liste des défis RH pour le second semestre de 2022.

En savoir plus
3 conseils aux recruteurs pour faire face à la pénurie sur le marché de l’emploi
Employeurs

3 conseils aux recruteurs pour faire face à la pénurie sur le marché de l’emploi

31 août 2022 Amandine Boseret

Le nombre de postes vacants atteint des records et les employeurs recherchent des collaborateurs. Selon Federgon, 4,7 % des emplois ne sont pas pourvus. En tant qu’employeur, comment parvenir à recruter les bons collaborateurs pour votre organisation ? Voici trois conseils aux recruteurs pour faire face à la pénurie sur le marché de l’emploi.

En savoir plus