Précédent

Un premier travailleur : quand franchir le pas ?

21 février 2022 Nele Mertens Employeurs

Vous avez déjà quelques années au compteur en tant qu’indépendant ? Vous envisagez alors peut-être de commencer à engager du personnel. 69 % des indépendants qui deviennent employeurs engagent leur premier collaborateur dans leurs 10 premières années. C’est ce qu’il ressort d’une étude d’Acerta. Seuls 10 % attendent 20 ans ou plus avant de recruter leur premier travailleur. Et vous ? Avez-vous déjà franchi le pas ?

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Des mains supplémentaires qui allègent le travail

Nous ne devons probablement pas vous expliquer en quoi un collaborateur peut être utile. Certaines activités sont pratiquement impossibles à effectuer seul. Pensez à la construction, au commerce, à l’horeca, à l’agriculture... Autant de secteurs où il faut beaucoup de main d’œuvre. Il est fort probable que les indépendants de ces secteurs se mettent rapidement à la recherche d’une paire de bras supplémentaires. 

Les autres indépendants préfèrent attendre un peu plus longtemps pour engager du personnel, parfois même jusqu’à ce qu’ils commencent à penser à arrêter. Seuls 10 % des employeurs n’embauchent leur premier collaborateur qu’après 20 ans d’activité.

Si je l’avais su avant

Imaginez que vos activités connaissent une belle croissance. Une possibilité est de faire appel à de l’aide. Toutefois, l’idée de la paperasserie administrative et des frais supplémentaires décourage parfois les indépendants de commencer à engager du personnel. Une fois qu’ils ont franchi le pas, ces freins semblent généralement moins importants qu’ils ne le pensaient au départ. Et il n’y a rien d’étrange à cela, car le gouvernement travaille depuis des années déjà à créer un environnement propice pour inciter les indépendants à devenir employeurs.

Profitez maintenant d’avantages majeurs

Vous sautez le pas d’indépendant à employeur ? Vous pouvez alors bénéficier d’avantages considérables. Vous obtenez ainsi jusqu’à 20 % de réduction sur votre précompte professionnel ainsi qu’une réduction ONSS pour le recrutement de vos six premiers travailleurs. Votre tout premier travailleur vous donne droit à une réduction de 4000 euros maximum par trimestre, et ce pour une durée indéterminée. Si le salaire que vous versez à ce premier travailleur est inférieur au seuil de 5333 euros brut par mois, vous bénéficiez d’une exonération totale des cotisations de base. Il s’agit d’une réduction de pas moins de 25 % sur votre facture des cotisations de sécurité sociale.

Les cinq travailleurs suivants donnent droit à des réductions moins élevées que vous ne pouvez appliquer que durant treize trimestres, dans une période de cinq ans à compter du début de la réduction. Vous pouvez ainsi choisir les trimestres durant lesquels vous avez le plus besoin de soutien. Acerta vous décharge de ces soucis en optimisant vos réductions chaque trimestre.

Engager du personnel pour la première fois

Gérer seul une entreprise peut être un véritable défi.  Acerta vous aide à faire vos premiers pas comme employeur.

En savoir plus

Partagez cet article

Nele Mertens

Écrit par Nele Mertens

Conseillère juridique

Articles liés

4 générations au travail : comment bâtir des carrières durables ?
Employeurs

4 générations au travail : comment bâtir des carrières durables ?

25 janvier 2023 Britt Winnepenninckx

Les baby-boomers (BB) et les générations X, Y et Z sont les composantes du lieu de travail quadripartite d’aujourd’hui. Quatre générations fondamentalement différentes sur un même lieu de travail, cela peut donner lieu à quelques frictions. Elles ont pourtant plus en commun que vous ne le pensez.

En savoir plus
Trois conseils pour devenir un employeur attractif
Employeurs

Trois conseils pour devenir un employeur attractif

28 novembre 2022 Benoit Caufriez

Qu’est-ce qui rend un employeur attrayant ? Chaque année, de nombreuses études sont réalisées et une liste des employeurs les plus attractifs est publiée. Mais qu’est-ce qui vous rend attractif en tant qu’employeur ? Acerta vous donne trois conseils pour vous aider.

En savoir plus
La rétention du personnel est le défi majeur des PME en 2022
Employeurs

La rétention du personnel est le défi majeur des PME en 2022

30 septembre 2022 Annelies Baelus

Quels sont les plus grands défis RH des PME ? Acerta, ETION et VKW Limburg ont posé cette question à 500 PME belges. Qu’en est-il ? Ce n’est pas l’attrait, mais la rétention des collaborateurs qui figure au sommet de la liste des défis RH pour le second semestre de 2022.

En savoir plus