Qu’est-ce qu’un plan financier ? En ai-je besoin ?

Vous vous apprêtez à démarrer une activité. Par passion, en partant d’une bonne idée... mais bien évidemment, elle doit aussi vous servir de gagne-pain. Et puis, c’est bien joli de démarrer une activité, mais vous voulez aussi la voir perdurer un an, ou cinq, ou vingt. D’où la nécessité d’un plan spécifique pour les questions d’argent. Autrement dit : un bon plan financier.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

L’argent, ça compte

Votre plan financier est un volet de votre business plan général. Le volet qui traite d’argent. Le fait de dresser un bon plan à cet effet n’entame en rien votre passion, votre rêve ou votre idée lumineuse de départ. Au contraire : dresser un plan financier prouve précisément que vous prenez votre rêve au sérieux. Que vous voulez qu’il ne reste pas à l’état de rêve.

Un plan financier est parfois une obligation

Si vous démarrez une société à responsabilité limitée (SA, SPRL, SCRL...), un plan financier est obligatoire (cette obligation ne s’applique pas aux formes de société sans limitation de responsabilité comme la SNC, la SCS ou la SCRI). Ce plan permet de juger s’il y a suffisamment de fonds pour tenir les engagements que vous avez pris pour les deux premières années. À supposer que votre activité fasse faillite dans les trois ans, le tribunal examinera alors dans votre plan financier si vous aviez prévu suffisamment de capital. Sur cette base, vous pourrez être tenu(e) ou non pour responsable.

Les éléments d’un plan financier

Votre plan financier traite d’argent, et ce dernier est classé en différentes catégories :

Fonds :​
Quelle somme vous faut-il pour lancer votre entreprise ?
Quelle quantité de fonds propres pouvez/voulez-vous injecter ?
Avez-vous besoin d’un crédit ?

Revenus :
Quelles recettes escomptez-vous ? Donnez une estimation répartie dans le temps.
Pouvez-vous compter sur d’éventuelles mesures de soutien ?

Coûts :
Quels sont les coûts de fonctionnement de votre entreprise ? Ils se répartissent comme suit :

  • Frais uniques

  • Frais fixes qui reviennent régulièrement, par ex. le loyer de votre immeuble

  • Frais variables, par ex. stocks et coûts qui varient avec la production

  • Frais de personnel ?

Essayez de dresser une estimation réaliste et réalisable, de préférence sur plusieurs années, car entreprendre n’est pas l’affaire d’un moment. Il en va de même pour un plan financier que pour un business plan : ceci ne reste qu’un « simple » plan, et non de la mathématique. Peut-être apporterez-vous l’un ou l’autre ajustement en chemin, mais il est alors important de partir d’un plan solidement chiffré.

Vous n’êtes pas obligé(e) de le faire seul(e)

Il est logique qu’un entrepreneur soit capable de calculer et de compter, mais faut-il pour autant être un expert financier ? Que nenni ! 

ASTUCE : Vous pouvez requérir une expertise financière auprès de tiers, travaillant ou non pour vous : un comptable, une association d’employeurs, etc. Faites bon usage de ces personnes/services.

Entreprendre ? Cela implique des calculs et des comptes. Et mieux vaut un chiffre réaliste qu’un beau chiffre.

Votre lancement étape par étape ?

Plan de route gratuit

Votre lancement étape par étape

  • Préparez votre démarrage avec toutes les informations en un seul endroit
  • Pas à pas, vers une carrière d'indépendant
  • Personnalisé et adapté à votre entreprise ou votre pratique
Téléchargez maintenant votre plan de route
Vous avez d’autres questions ?

Vous avez d’autres questions ?

Tous les starters se posent des questions. C’est normal. Et vous souhaitez obtenir une réponse claire. C’est normal aussi.

Voir toutes les questions starters Voir toutes les questions starters pour ce sujet