Quels sont les droits que je me constitue et payant des cotisations sociales?

Si vous êtes indépendant, conjoint aidant ou aidant d’un indépendant dans une entreprise individuelle, vous payez des cotisations sociales. Que recevez-vous en retour ? Beaucoup de choses ! En voici un petit aperçu.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Depuis l’allocation de naissance jusqu’à la pension

  • Allocation de maternité : enceinte ? Félicitations ! Votre mutualité intervient en octroyant une allocation durant les huit semaines de votre congé de maternité (neuf en cas de grossesse multiple). N’oubliez pas non plus que vous avez droit à une aide-ménagère (via les titres-services que vous demandez à votre caisse d’assurances sociales). 

  • Allocation d’adoption : si vous adopter un enfant, vous pouvez bénéficier d’une allocation d’adoption. Vous faites la demande auprès de votre mutuelle. Bientôt, vous aurez également droit à des titres-services après l’adoption. Toutefois, un arrêté d’exécution doit encore réglementer un certain nombre de modalités, telles que les conditions et la date d’entrée en vigueur.

  • Droit aux allocations familiales : via votre caisse d’allocations familiales, vous avez droit à une allocation de naissance (prime lors de la naissance) et à des allocations familiales. En cas d’adoption également, vous bénéficiez d’une intervention et d’allocations familiales. 

  • Soins de santé : les soins médicaux vous sont remboursés, comme dans le cas d’un salarié. Attention ! Assurez-vous que vous payez vos cotisations sociales depuis au moins deux ans… 

  • Soins de proximité : vous souhaitez soigner un proche gravement malade ou moins valide ? La caisse d’assurances sociales vous soutient. 

  • Incapacité de travail : votre mutualité peut également vous octroyer une indemnité journalière si vous ne pouvez pas travailler à la suite d’une maladie ou d’un accident. En outre, vous pouvez être exempté du paiement de vos cotisations sociales. Attention : vous ne recevrez une allocation que si vous êtes malade pendant plus de 7 jours.

  • Droit passerelle : en cas de faillite, vous recevez une indemnité de transition pendant douze mois au maximum, via votre caisse d’assurances sociales, et vous êtes exempté du paiement de vos cotisations sociales pendant quatre trimestres au maximum. Vous bénéficiez de cette disposition en cas de cessation forcée (temporaire) des activités de votre entreprise à la suite d’un incendie, d’une catastrophe naturelle, détérioration de l’outillage professionnel ou des bâtiments à usage professionnel qui en rend l’usage impossible et une décision d’un acteur économique tiers ou un événement ayant des impacts économiques. 

  • Pension : lorsque vous atteignez l’âge de la pension, une pension vous est octroyée automatiquement. Vous ne devez rien faire personnellement pour cela. 

Les soins médicaux vous sont remboursés, comme dans le cas d’un salarié.

Découvrez notre vidéo pour les starters

Votre lancement étape par étape ?

Plan de route gratuit

Votre lancement étape par étape

  • Préparez votre démarrage avec toutes les informations en un seul endroit
  • Pas à pas, vers une carrière d'indépendant
  • Personnalisé et adapté à votre entreprise ou votre pratique
Téléchargez maintenant votre plan de route
Vous avez d’autres questions ?

Vous avez d’autres questions ?

Tous les starters se posent des questions. C’est normal. Et vous souhaitez obtenir une réponse claire. C’est normal aussi.

Voir toutes les questions starters Voir toutes les questions starters pour ce sujet