Outplacement après cas de force majeure médicale

Prendre congé d'un collaborateur n'est jamais une démarche réjouissante. Grâce à l’accompagnement d’outplacement, vos anciens collaborateurs ont l’opportunité de s’activer à nouveau. Récemment, les obligations en matière d’outplacement ont été étendues et, à l’heure actuelle, vous êtes aussi tenu de proposer un parcours d’outplacement lorsqu’en tant qu’employeur, vous invoquez la force majeure médicale pour mettre un terme à un contrat de travail.

Comment procéder concrètement ?

Comment procéder concrètement ?

Vous avez décidé de rompre le contrat de votre collaborateur pour cause de force majeure médicale ? Dans ce cas, vous avez à présent l’obligation de proposer un outplacement.

  • Que devez-vous faire en tant qu’employeur ?
  • Vous êtes tenu de proposer un programme d’outplacement par écrit.
  • Vous le faites dans les 15 jours suivant la fin du contrat de travail.  
  • Votre travailleur doit ensuite accepter votre offre par écrit dans les 4 semaines. À défaut, le droit à l’outplacement expire.

Faites-vous aider par Acerta.

Outplacement par l’intermédiaire d’Acerta

Acerta est un bureau d’outplacement agréé et a conçu une offre d’outplacement spécifique pour les collaborateurs en maladie de longue durée. À quoi pouvez-vous vous attendre ?  

  • Nous vous guidons sans faille dans la procédure.
  • Nous établissons les documents nécessaires, de sorte que vous puissiez soumettre une offre d’outplacement écrite tout à fait conforme à la législation.
  • L’approche et la méthodologie sont entièrement adaptées aux besoins spécifiques du collaborateur en maladie de longue durée. 
Besoin de plus d’informations ? Contactez-nous et posez-nous votre question

Notre approche

Nous étudions ensemble la raison qui a conduit à la force majeure médicale et nous nous basons sur celle-ci.

La raison est de nature psychique ? 

  1. Nous examinons si le client d’outplacement est déjà suffisamment rétabli pour pouvoir entamer une recherche d’emploi. 
  2. Nous cartographions l’aptitude mentale à l’aide d’un outil scientifiquement validé. S’il apparaît que le client d’outplacement n’est pas encore suffisamment rétabli, nous renvoyons à une aide professionnelle adaptée.
  3. Si le client est assez fort sur le plan mental, nous établissons un « équilibre de travail ». Ce faisant, nous analysons les facteurs qui ont mené à l’arrêt de la personne.
  4. L’accompagnement d’outplacement tient compte des facteurs individuels qui consomment ou procurent de l’énergie.

La raison est de nature physique ? 

  1. Nous analysons les capacités de travail résiduelles avec le client d’outplacement.
  2. Dans l’accompagnement d’outplacement, nous nous concentrons donc sur le potentiel, sur ce qui est encore possible.
  3. Sur cette base, nous accompagnons le client d’outplacement dans sa recherche d’un emploi adapté correspondant à ses souhaits et possibilités au niveau professionnel.
Besoin de soutien ? Envoyez-nous un e-mail