La sécurité sociale en tant qu'indépendant

Temps de lecture: Lire plus tard ?

C’est bien beau d’être votre propre patron, mais qu’en est-il en cas d’allocation de maladie, de congé de maternité, de soins informels aux personnes dépendantes et de faillite ? En payant des cotisations sociales, vous vous protégez pour les moments où le travail sera moins évident ou impossible.

Soins informels aux personnes dépendantes

Votre partenaire est gravement malade ? Votre enfant handicapé demande plus de soins que jamais ? Votre mère a besoin de soins palliatifs ? Dans ce cas, vous avez droit à une interruption de carrière pour indépendants, appelée « soins informels aux personnes dépendantes ». En savoir plus.

Naissance et adoption

Lorsque votre famille s’agrandit, vous avez droit à du temps et du soutien après la naissance ou l’adoption en tant qu'indépendant. En savoir plus sur les allocations parentales.

Assurance maladie

Par l'intermédiaire de votre mutualité, vous êtes couvert pour le remboursement notamment de médicaments, consultations chez des médecins et spécialistes, soins dentaires, radiographies et opérations chirurgicales. Découvrez votre protection sociale.

Droit passerelle

Vous êtes forcé de cesser ou d’interrompre votre activité indépendante ? Dans certains cas, vous avez droit à une allocation de transition. Demandez-la auprès de votre caisse d'assurances sociales. En savoir plus sur le droit passerelle.