Précédent

Le marché de l’emploi se remet en mouvement après la crise du coronavirus : plus de flux entrant et sortant

30 juin 2021 Amandine Boseret Employeurs

La crise sanitaire a apporté beaucoup d'incertitude (économique). Si les travailleurs se sont accrochés nerveusement à leur emploi, les employeurs ont également connu une période d'insécurité. Conséquence : le marché de l’emploi était à l’arrêt. Une récente enquête d'Acerta révèle que le marché de l’emploi se remet en mouvement après la crise du coronavirus en 2020. Une bonne nouvelle pour l'économie, mais un potentiel défi pour vous en tant qu'employeur.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Évolutions du flux sortant

1. Plus de contrats résiliés

Durant le premier semestre 2021, 22,7 % en plus de contrats à durée indéterminée ont été résiliés par rapport à la même période l’année précédente. Nous pouvons attribuer cette hausse à l'incertitude (économique) provoquée par la crise du coronavirus. En pleine crise, les travailleurs craignaient de quitter leur emploi et les entreprises pouvaient compter sur le soutien des pouvoirs publics pour garder leur personnel. Maintenant que l'on connaît mieux l'impact de la crise du coronavirus, tant les employeurs que les travailleurs osent à nouveau entreprendre des démarches.

2. Initiateur

Une hausse des départs fait généralement froid dans le dos. Ce serait également le cas s’il s’agissait de licenciements secs à l'initiative de l'employeur, mais cela ne semble pas s’appliquer ici, au contraire : 31,1 % des départs sont à l'initiative du travailleur et 34 % sont convenus de commun accord. Dans 19 % des cas, le licenciement est à l'initiative de l'employeur (contre 21 % en 2019) d’après les conclusions tirées de nos chiffres. La vague massive de licenciements dus au coronavirus qui avait été prédite ne s'est pas concrétisée pour l'instant. Il reste à voir ce que les employeurs feront (ou devront faire) une fois les mesures d’aide terminées.

À nouveau plus de flux entrant

La crise sanitaire a ouvert les yeux de bon nombre de travailleurs qui comprennent mieux aujourd'hui ce qu'ils cherchent dans un emploi et les conditions de travail importantes à leurs yeux. Depuis le début de l'année, les travailleurs entreprennent à nouveau des démarches pour trouver effectivement du travail ailleurs. Au premier semestre 2021, 11,8 % de plus de contrats à durée indéterminée ont été conclus en comparaison avec la même période l’année dernière. Par rapport au premier semestre 2019, nous constatons une légère baisse de 6,1 %.

Les défis d'une mobilité professionnelle accrue

Les chiffres du flux entrant et sortant révèlent une tendance positive : la mobilité professionnelle fait son retour. Mais cela entraîne également des défis : comment pouvez-vous, en tant qu'employeur, faire en sorte de retenir vos meilleurs talents et/ou d’en attirer de nouveaux ?

Un seul mot d’ordre : répondre aux besoins de vos (futurs) travailleurs. Outre la rémunération, un plan de formation et de développement, une communication claire et ouverte, une politique de rémunération flexible et la possibilité de travailler à domicile constituent des facteurs importants pour (continuer à) choisir un employeur.

Le potentiel individuel, vos ressources de demain

La pénurie sur le marché de l’emploi nous oblige à porter un autre regard sur les talents. Et c’est une bonne chose, car miser sur le potentiel et l’évolution constitue une approche durable. En résumé, engagez du potentiel et travaillez leurs compétences.

Misez sur le développement des talents

Partagez cet article

Amandine Boseret

Écrit par Amandine Boseret

Conseillère juridique chez Acerta

Articles liés

La recherche de personnel est (à nouveau) une réalité
Employeurs

La recherche de personnel est (à nouveau) une réalité

21 octobre 2021 Nele Ronsmans

Le marché de l’emploi semble s’être remis de la crise du coronavirus. Cependant, trouver et garder du personnel reste un défi pour les entreprises. Acerta vous donne quelques conseils.

En savoir plus
Les jeunes sur le marché de l’emploi : impact de la crise du coronavirus
Employeurs

Les jeunes sur le marché de l’emploi : impact de la crise du coronavirus

01 septembre 2021 Laura Couchard

C’était une période difficile pour les jeunes qui entraient ou voulaient entrer sur le marché de l’emploi. Au premier semestre 2021, les jeunes de (moins de) 25 ans ont été moins nombreux à signer un contrat à durée indéterminée qu’au cours de la même période il y a deux ans.

En savoir plus
Cinq opportunités de gagner la guerre des talents pour les PME
Employeurs

Cinq opportunités de gagner la guerre des talents pour les PME

15 juin 2021 Liesbet Coninx

Les PME de notre pays se montrent optimistes : pas moins de 46 % d'entre elles embaucheront du personnel dans les 6 prochains mois. Toutefois, 65 % d’entreprises déclarent que trouver les candidats adéquats constitue un défi de taille.

En savoir plus