Précédent

Le personnel soignant reçoit de nouvelles aides

12 novembre 2020 Ellen Van Grunderbeek Employeurs

Depuis le début de la crise du coronavirus, le personnel soignant a déjà couru un véritable marathon. Et même si un vaccin le rapproche de la ligne d’arrivée, il n’est pas encore près de la franchir. La semaine passée, le gouvernement fédéral a annoncé une série de nouvelles mesures de soutien, dont plusieurs destinées au secteur des soins de santé. De quelles mesures s’agit-il précisément ? Et qui y a droit ? Ce blog vous en donnera un aperçu.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Quelles sont ces mesures d’aide ?

1. Le budget pour le chèque consommation revu à la hausse

Au printemps dernier, le parlement fédéral avait dégagé un budget supplémentaire pour accorder un chèque consommation de 300 euros au personnel soignant fédéral. Ce chèque peut être utilisé dans l’horeca, les secteurs du sport et de la culture ainsi que dans les commerces de détail.

Le gouvernement débloque à présent un budget supplémentaire pour assurer l’octroi du chèque consommation. La date d’octroi est prolongée jusqu’à la fin du mois de juillet 2021. Vos collaborateurs pourront utiliser ce chèque jusqu’au 31 décembre de l’année prochaine.

Attention, ce budget est réservé au personnel soignant fédéral. Les établissements de soins financés par les régions ne sont donc pas concernés par ce chèque consommation.

Souhaitez-vous demander un chèque consommation ? Contactez Acerta. Nous passerons commande auprès de votre fournisseur. Vous n’avez pas encore de fournisseur ? Adressez-vous à des organisations telles que Sodexo.

2. Plus d’heures supplémentaires volontaires

Afin d’absorber les pics, le quota d’heures supplémentaires volontaires à prester sera porté à 220 heures. Vos collaborateurs peuvent prester ces heures en dehors des horaires annoncés et sans reprise préalable dans l’horaire. L’accord et la disponibilité de votre travailleur suffisent et cet accord est valable pendant six mois.

Ces heures supplémentaires ne doivent pas être récupérées. Vous les payez tout simplement à l’issue de la période de paiement, libres de précompte professionnel et de cotisations ONSS.

3. Plus de mains, moins de travail

Dans la tempête, vous devez être en mesure de déployer au maximum votre personnel soignant pour les tâches de soins et la différenciation des fonctions est primordiale. Afin d’assurer les fonctions non liées aux soins, le gouvernement vous aide à mobiliser des mains supplémentaires.

Vous pourrez ainsi mobiliser des étudiants, sans préjudice à leur quota de 475 heures par année calendrier. Cette mesure de neutralisation vaut aussi bien pour les mois de novembre et de décembre de cette année que pour le premier trimestre de 2021.

Grâce à une procédure de détachement plus souple, les travailleurs doivent pouvoir être orientés plus facilement vers vous. La plateforme Bridge d’Acerta permet aux travailleurs de se rendre temporairement chez un autre employeur.

Les chômeurs temporaires peuvent venir en aide au secteur des soins tout en conservant 75 % de leurs allocations de chômage. Par ailleurs, vous pouvez les engager au moyen de contrats à durée déterminée consécutifs d’au moins 7 jours.

Depuis le 19 octobre, l’accord-cadre qui prévoyait le prêt temporaire de personnel pour le secteur non marchand flamand a été réactivé, permettant ainsi aux collaborateurs d’être temporairement mis à la disposition d’autres employeurs du secteur non marchand qui en ont besoin.

Qui a droit à ces aides ?

Vous faites partie des commissions paritaires 318, 319, 330, 331 ou 332 ? Il faut dès lors vous attendre à une nouvelle réglementation dans la période à venir.

Restez informé des dernières mesures

Acerta vous informe des dernières mesures. Consultez nos QFP.

QFP

Partagez cet article

ellen-van-grunderbeek-ellips.png

Écrit par Ellen Van Grunderbeek

Conseillère juridique chez Acerta

Articles liés

Que contient le plan d’été du comité de concertation ?
Employeurs

Que contient le plan d’été du comité de concertation ?

12 mai 2021 Ellen Van Grunderbeek

Le comité de concertation du 11 mai 2021 a annoncé un plan d’été qui prendra effet à partir du 9 juin 2021. Divers assouplissements doivent définir la nouvelle normalité, y compris sur le lieu de travail.

En savoir plus
« Tout le monde sur le pont » : le plan de relance flamand prend forme progressivement
Employeurs

« Tout le monde sur le pont » : le plan de relance flamand prend forme progressivement

28 avril 2021 Inge Verdonck

Le gouvernement flamand et les partenaires sociaux flamands sont parvenus à un accord sur la relance du marché du travail flamand. L’objectif de ce plan est de donner du travail à un maximum de personnes afin de remettre sur pied notre économie mal en point.

En savoir plus
Fin de l’interdiction de voyager : quelles sont les conséquences pour les employeurs ?
Employeurs

Fin de l’interdiction de voyager : quelles sont les conséquences pour les employeurs ?

27 avril 2021 Ellen Van Grunderbeek

L’interdiction concernant les voyages non essentiels a été levée le 19 avril dernier, entraînant ainsi le retour des règles introduites précédemment en matière de dépistage et de quarantaine. Voici les conséquences si votre travailleur franchit désormais la frontière.

En savoir plus