Précédent

Peut-on engager un Ukrainien ? Si oui, comment ?

16 décembre 2022 Employeurs

Depuis le conflit qui oppose la Russie à l’Ukraine, davantage d’Ukrainiens sont actifs sur le marché de l’emploi belge. Cette hausse s’élève à 38 % par rapport à 2021, selon une étude d’Acerta. Leur part sur notre marché de l’emploi demeure toutefois limitée, puisque seul 0,14 % des travailleurs en Belgique sont actuellement de nationalité ukrainienne. Pouvez-vous engager un travailleur ukrainien ? Si oui, quelles formalités devez-vous remplir ?

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Statut de protection pour les réfugiés

Vous souhaitez engager un réfugié ukrainien ? Vous pouvez, mais vous devez remplir quelques formalités.

Les Ukrainiens qui fuient le conflit entre la Russie et l’Ukraine et sont accueillis en Belgique peuvent obtenir le statut de réfugié ou de protection subsidiaire. Ce statut de protection, activé par l’Union européenne, leur confère un droit de séjour temporaire et un accès à l’emploi et aux régimes sociaux. La demande doit être introduite au centre d’enregistrement.

S’ils remplissent les conditions du statut de protection, ils se voient octroyer un certificat de protection temporaire qui leur permet d’obtenir une carte de séjour A. Pendant la période de validité de ce permis de séjour A, les réfugiés ukrainiens n’ont pas besoin de permis de travail pour être occupés par une entreprise belge.

Le statut est en principe valable un an, mais l’Europe peut le prolonger jusqu’à un maximum de trois ans.

Ukrainiens non reconnus comme réfugiés

Qu’en est-il si vous avez l’intention d’engager un Ukrainien qui n’est pas reconnu comme réfugié en Belgique et ne bénéficie donc pas du statut de protection temporaire ? Dans ce cas, la règle classique s’applique : l’accès au marché de l’emploi belge est soumis à autorisation (permis combiné). De nombreuses obligations juridiques et administratives doivent alors être remplies. Les experts d’Acerta vous guideront en vous donnant des conseils adaptés à votre situation. Contactez-nous via legal.bruwal@acerta.be.

Occupation sans frontières

L’occupation internationale vous offre des possibilités de développer votre entreprise, mais elle apporte également son lot de questions juridiques. Laissez les experts d’Acerta Consult vous épauler.

Contactez-nous

Partagez cet article

Articles liés

La disparition progressive du régime spécial d’imposition pour les cadres et spécialistes étrangers
Employeurs

La disparition progressive du régime spécial d’imposition pour les cadres et spécialistes étrangers

25 novembre 2021 Annick Mussen

Le 1er janvier 2022, le régime spécial d’imposition pour les cadres étrangers sera modifié. Grâce à ces informations, vous pouvez vérifier si vos travailleurs actuels ou futurs pourront passer au RSII ou au RSICI.

En savoir plus
La Belgique et le Luxembourg étendent leur convention de double imposition en ajoutant 10 jours de télétravail
Employeurs

La Belgique et le Luxembourg étendent leur convention de double imposition en ajoutant 10 jours de télétravail

21 septembre 2021 Christophe Hameeuw

À partir de 2022, les travailleurs occupés de l’autre côté de la frontière entre la Belgique et le Luxembourg seront autorisés à télétravailler pendant 34 jours. Cela prolonge de 10 jours cette règle de la convention de double imposition.

En savoir plus
Amis employeurs, cramponnez-vous : le Brexit arrive
Employeurs

Amis employeurs, cramponnez-vous : le Brexit arrive

03 décembre 2020 Christophe Hameeuw

Le 31 décembre 2020 marquera la fin de la période de transition et changera la relation entre le Royaume-Uni et l’Union européenne. Quel est l’impact du Brexit sur votre organisation ?

En savoir plus