Précédent

Une mobilité professionnelle saine qui profite à tout le monde

04 septembre 2023 Employeurs
Britt Winnepenninckx

Le marché de l’emploi évolue, et ce n’est pas une mauvaise chose. Le large éventail d’offres d’emploi disponibles fait en sorte que les travailleurs ne s’accrochent plus frénétiquement au poste qu’ils occupent. Plusieurs options s’offrent à eux, et ils le savent pertinemment. Au lieu de réagir de manière défensive face à ce phénomène et de miser sur la rétention, mieux vaut se montrer ouvert d’esprit, même en tant qu’employeur. Il est préférable de surfer sur cette tendance et de miser sur le potentiel. Autrement dit, il ne faut pas chercher à maintenir le statu quo en matière de RH, mais plutôt opter pour un degré raisonnable de mobilité professionnelle, au sein de votre entreprise si possible, mais également entre vous et d’autres entreprises, car c’est là qu’est l’avenir.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Une mobilité professionnelle au sein de l’entreprise, mais aussi en dehors

Lorsqu’un travailleur a l’impression de stagner, il commence à se demander si son avenir se trouve toujours au sein de son entreprise. Il s’empresse alors de regarder si l’herbe n’est pas plus verte ailleurs, mais ce n’est peut-être pas nécessaire. En tant qu’employeur, vous êtes parfaitement placé pour le comprendre. Il est également préférable d’ouvrir un canal pour que les collaborateurs puissent poser toutes les questions qui concernent leur carrière. Mieux vaut en effet savoir quels sont les talents, le potentiel et les attentes d’une personne, afin de déterminer si vous pouvez lui proposer des tâches stimulantes. Si la réponse est positive, une carrière durable au sein de votre entreprise est possible pour ce travailleur. Si la réponse est négative, le travailleur devra chercher ailleurs une perspective d’avenir.

Cependant, il n’est peut-être pas nécessaire d’en arriver là. Saviez-vous qu’il était possible d’externaliser temporairement/partiellement un collaborateur sans avoir à le perdre ? Le programme Bridge d’Acerta et peut vous aider à mettre en place un tel système. Ces deux programmes brisent le tabou selon lequel la mobilité doit rester strictement interne à l’entreprise et vous indiquent également les options qui s’offrent à vous en externe. Une telle conversation ouverte et honnête ne peut toutefois avoir lieu que dans un climat ouvert et sûr.

L’autonomie, l’implication et les compétences maintenues à leur plus haut niveau

Le statu quo n’est pas la stratégie à suivre pour une politique RH durable. Pour poursuivre votre développement, vous avez tout intérêt à maintenir une relation dynamique avec vos travailleurs. En d’autres termes, il est important de réévaluer de temps en temps le degré d’autonomie, d’implication et de compétence de vos collaborateurs et de tout faire pour le maintenir à niveau. Pour ce faire, vous devez régulièrement vous assurer que les tâches et les talents correspondent toujours. Vous pourrez ainsi créer des carrières durables.

La solution : une rotation saine

L’enquête Talent Pulse, menée conjointement par Acerta et Stepstone auprès de travailleurs, a révélé qu’une grande majorité de la population active (y compris les plus de 60 ans) restait ouverte à un changement d’emploi. Des personnes externes à votre entreprise sont donc à l’écoute de ce que vous avez à offrir en tant qu’employeur. Pour assurer votre position sur le marché de l’emploi, il est important de formuler très clairement pour vous-même ce que vous possédez déjà et ce qui vous manque encore. Il ne s’agit pas d’un exercice que vous ne devez faire qu’une fois, mais bien d’un exercice qu’il vaut mieux répéter régulièrement : quelles sont les tâches à remplir et qui peut s’occuper de quoi ? Toutefois, restez perspicace, essayez de voir quels sont les talents que vous possédez déjà en interne tout en ne manquant pas les opportunités qui s’offrent à vous en externe.

Ce n’est pas parce qu’un collaborateur est bon dans ce qu’il fait aujourd’hui qu’il ne pourrait pas être encore meilleur demain à un autre poste – et qu’il n’en a peut-être pas envie, d’ailleurs ! Et ce n’est pas parce qu’un travailleur provient d’un secteur complètement différent qu’il ne pourrait pas s’épanouir dans le vôtre. Un tiers des Belges actifs avouent d’ailleurs envisager un changement de carrière, une chance que vous ne pouvez pas laisser passer. Voilà pourquoi nous devons promouvoir la communication autour du potentiel, du développement et de la mobilité professionnelle.

Partagez cet article

Écrit par Britt Winnepenninckx

Experte Talent bij Acerta Consult

Articles liés

Employeurs

Des moyens durables pour conserver vos travailleurs actuels

26 juin 2024
Miet Vanhegen

72 % des Belges actifs quitteraient leur emploi actuel si une opportunité intéressante se présentait : un chiffre pour le moins interpellant. En tant qu’entreprise, comment pouvez-vous assurer la rétention des travailleurs et leur offrir un environnement de travail stimulant dans lequel ils peuvent (continuer à) se développer ?

En savoir plus
Employeurs

De (plus) longues carrières pour les travailleurs ?

17 juin 2024
Miet Vanhegen

Le constat est plutôt positif : les travailleurs restent de plus en plus longtemps chez le même employeur. Il est toutefois important qu’ils disposent de suffisamment de possibilités de croissance et de développement pour pouvoir évoluer durablement vers des postes nouveaux ou différents.

En savoir plus
Employeurs

Comment assurer un équilibre optimal entre vie professionnelle et vie privée sur le lieu de travail ?

09 avril 2024
Miet Vanhegen

Le bien-être mental de vos travailleurs est essentiel. Par conséquent, il est important d’agir de manière proactive. Comment assurer un équilibre optimal entre vie professionnelle et vie privée ?

En savoir plus