Loi sur l’écart salarial : l’heure du rapport d’analyse biennal a sonné

16 février 2021

Obligation pour les plus grandes entreprises, dans les 3 mois après la fin de l’exercice

La loi visant à lutter contre l’écart salarial entre hommes et femmes a vu le jour en 2012 et ambitionne une rémunération égale pour les hommes et les femmes. Celle-ci fait de l’écart salarial un sujet de concertation obligatoire au niveau interprofessionnel et sectoriel ainsi qu’au niveau de l’entreprise.

En ce qui concerne l’entreprise, la législation implique concrètement une obligation de procéder à un rapport d’analyse biennal. Les employeurs qui occupent habituellement au moins 50 travailleurs en moyenne sont obligés d’établir le rapport d’analyse de la structure de rémunération au sein de leur entreprise.

À titre d’exception, le tout premier rapport concernait un seul exercice, à savoir celui qui prenait fin en 2014. Depuis, le rapport d'analyse doit être établi tous les 2 ans. Le rapport d'analyse actuel pour les exercices 2019 et 2020 doit être rédigé trois mois après la clôture de l’exercice. Dans la mesure où votre exercice s’est terminé le 31 décembre 2020, vous avez encore jusqu'à la fin mars 2021 pour établir le rapport et en discuter au conseil d’entreprise (ou avec la délégation syndicale).

Ce lien vous dirige vers notre page d’informations sur ce sujet.

Si vous avez d’autres questions, contactez votre personne de contact habituelle chez Acerta.

Partagez cet article

Retour à l’aperçu updates et nouvelles juridiques