Précédent

Deliveroo permet aux établissements horeca et aux indépendants de rester professionnellement actifs

#Indépendants

Deliveroo est une plateforme en ligne qui met en relation les restaurants, les livreurs et les clients. Rodolphe Van Nuffel, Head Of Corporate Affairs chez Deliveroo Belgium, nous raconte dans ce podcast comment la plateforme a connu un immense succès grâce à des collaborations uniques avec des milliers d’établissements horeca et d’indépendants.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Deliver... quoi ?

Deliveroo est un service de livraison d’origine britannique. Sa mission ? Vous livrer à domicile les meilleurs repas issus des meilleurs restaurants, et ce, en moins de 30 minutes. Pour commander, il vous suffit de vous rendre sur leur site web ou d’utiliser leur application.

Il y a à peu près cinq ans, la start-up internationale a franchi la Manche pour également s'implanter dans notre pays. Rodolphe Van Nuffel explique : « Deliveroo a été fondée en 2012 au Royaume-Uni par l’américain Will Shu. Déçu par le manque de services de livraison de nourriture de qualité dans la capitale britannique, il a décidé de prendre les choses en main et de créer son propre service de livraison. Au début, il effectuait lui-même toutes les livraisons. Huit ans plus tard, Deliveroo est active dans treize pays à travers le monde ».

Des livreurs flexibles sur deux roues

Deliveroo Belgium compte quelque 30 collaborateurs fixes. Néanmoins, les livreurs qui transportent les commandes sont en grande partie des indépendants. « Un sondage a montré qu’ils préféraient ce type de partenariat. Le rider typique de chez Deliveroo est quelqu’un qui souhaite travailler de manière flexible, généralement parce qu’il combine cette activité avec une autre. Nous répondons à ce besoin. Ces cinq dernières années, 30 000 indépendants belges sont devenus riders pour Deliveroo. Les riders disposent ainsi de la flexibilité et de la liberté qu’ils souhaitent avoir et dont ils ont besoin. »

En raison du coronavirus, les Belges ont commandé davantage de repas, ce qui a permis à Deliveroo d’accueillir encore plus de riders. Et cela s’avère un avantage en cette période de chômage (temporaire), d’inactivité professionnelle et d’incertitude : Deliveroo a pu permettre à de nombreuses personnes de rester professionnellement actives pendant la crise actuelle et de sauver ainsi plus de dix mille emplois.

Les riders disposent ainsi de la flexibilité et de la liberté qu’ils souhaitent avoir et dont ils ont besoin.

Partager (de la nourriture), c’est prendre soin des autres

Ce n’est pas uniquement la collaboration avec de nombreux indépendants qui rend le service unique. Deliveroo est également la première plateforme à être parvenue à convaincre des restaurants haut de gamme d’opter pour son service de livraison. Pas moins de 650 établissements horeca ont rejoint Deliveroo en 2020 malgré les mesures renforcées pour le secteur. « Les restaurants qui ne disposent pas eux-mêmes de livreurs peuvent également faire appel à des riders Deliveroo. Bien que nous soyons représentés à l’international, Deliveroo demeure une plateforme très locale. Nous connaissons les goûts culinaires des Belges et tentons de miser fortement là-dessus. »

Vous vous demandez sans doute comment nous nous partageons le gâteau et qui paie quoi. Rodolphe Van Nuffel répond à cette question : « Le client paie des frais pour la livraison de son repas au restaurant qui verse une commission à Deliveroo. Nous consacrons la majeure partie de ces fonds à notre marketing en vue d’attirer encore plus de clients sur notre plateforme et, par conséquent, de multiplier les commandes dans les restaurants, tout en renforçant nos rangs et en permettant à de nombreuses personnes de rester actives. »

Vous aussi vous voulez vous lancer comme indépendant ?

Chez Acerta, vous démarrerez sur les chapeaux de roue.

Offre pour starters

Partagez ce récit d’entrepreneur