Précédent

Qu’en est-il si votre travailleur tombe malade après s’être fait vacciner ?

16 mars 2021 Marijke Beelen Employeurs

Quelles démarches doivent entreprendre l’employeur et le travailleur si un collaborateur tombe malade après s’être vu administrer le vaccin contre le coronavirus ? C’est une question que se posent bon nombre d’employeurs en ce moment. En voici la réponse.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Si votre travailleur tombe malade après s’être vu administrer le vaccin contre le coronavirus, il/elle a les mêmes obligations que lors d’une incapacité de travail. Les règles sont également identiques pour l’employeur. En voici un récapitulatif :

  1. Le travailleur avertit immédiatement son employeur du fait qu’il/elle est malade par e-mail, par téléphone, en face à face, etc.
  2. L’employeur n’est pas autorisé à demander la raison de l’incapacité de travail, bien que le collaborateur puisse décider de la partager (sans aucune obligation).
  3. Le travailleur doit fournir un certificat comme preuve de cette incapacité si une CCT ou le règlement de travail l’exige ou si l’employeur le demande. Votre collaborateur dispose de 2 jours ouvrables pour le faire.
    Ce certificat indique que le travailleur est dans l’incapacité de travailler, qu’il l’est pour une durée spécifiée et qu’il peut ou ne peut pas se déplacer.
  4. Si l’incapacité de travail est établie, vous êtes contraint, en tant qu’employeur, de payer le salaire garanti au travailleur malade.
  5. Dès la fin de son incapacité de travail, le collaborateur peut reprendre le travail.

Qu’en est-il si vous souhaitez contrôler que votre collaborateur est effectivement en incapacité de travail ?

Vous pouvez contrôler l’incapacité de travail de votre travailleur sur le lieu de travail ou ailleurs (si le travailleur est autorisé ou non à se déplacer). Vous pouvez donc tout à fait le faire en cas de maladie due à la vaccination contre le coronavirus.

Découvrez Acerta Connect Employee Self Service

Grâce à Acerta Connect ESS, vos travailleurs peuvent à présent aussi indiquer leur prise de congé, congé maladie, journées de télétravail, etc. via leur smartphone. Pratique et rapide !

Découvrez Acerta Connect ESS

Partagez cet article

acerta-marijke-beelen.png

Écrit par Marijke Beelen

Conseillère juridique chez Acerta

Articles liés

Plan été : nouveaux assouplissements à partir du 27 juin 2021
Employeurs

Plan été : nouveaux assouplissements à partir du 27 juin 2021

21 juin 2021 Annelies Bries

Lors de la conférence de presse qui a suivi le Comité de concertation du vendredi 18 juin dernier, il a été annoncé que la deuxième étape du plan été pourrait entrer en vigueur à partir du 27 juin 2021.

En savoir plus
Réduire le chômage temporaire ou embaucher davantage ? Vous pouvez compter sur cette aide
Employeurs

Réduire le chômage temporaire ou embaucher davantage ? Vous pouvez compter sur cette aide

10 juin 2021 Nele Mertens

Le gouvernement fédéral avait déjà annoncé qu’en plus des mesures d’aide pour certains secteurs, il préparait une mesure d’aide générale qui pourrait, en principe, s’appliquer à tous les employeurs. L’aide prendrait la forme d’une réduction du montant des cotisations ONSS et vise à relancer notre économie.

En savoir plus
Possibilité de retour partiel au bureau dès le 9 juin 2021
Employeurs

Possibilité de retour partiel au bureau dès le 9 juin 2021

08 juin 2021 Inge Verdonck

À partir du 9 juin 2021, les travailleurs dont la fonction se prête au télétravail peuvent, par moments, retourner au bureau. La réglementation applicable a désormais aussi été publiée officiellement au Moniteur belge.

En savoir plus