Précédent

La rétention du personnel est le défi majeur des PME en 2022

30 septembre 2022 Employeurs
Annelies Baelus

Quels sont les plus grands défis RH des PME ? Acerta, ETION et VKW Limburg ont posé cette question à 500 PME belges. Qu’en est-il ? Ce n’est pas l’attrait, mais la rétention des collaborateurs qui figure au sommet de la liste des défis RH pour le second semestre de 2022. Comment les PME comptent-elles lier leurs collaborateurs à leur organisation ? Découvrez-le dans ce blog.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Priorité #1 : rétention

Bon nombre d’entreprises ne parviennent pas à pourvoir leurs postes vacants. Pourtant, le recrutement ne représente pas le principal défi des PME. Six dirigeants de PME sur dix affirment que la rétention des collaborateurs est le défi RH le plus important pour le second semestre de 2022. Ce n'est pas totalement illogique, car en misant sur la rétention, vous évitez de devoir trouver de nouveaux collaborateurs (en plus). En effet, trouver le « bon » collaborateur est le deuxième défi RH.

Les piliers de la rétention

Selon les PME, plusieurs actions peuvent contribuer à augmenter la rétention. Aujourd’hui déjà, la majorité des PME (63 %) se concentrent sur le bien-être et la motivation. Et 23 % aimeraient s’y attaquer à l'avenir. En outre, 51 % s’intéressent à l'offre d'un package salarial attrayant (27 % s’y mettront davantage à l’avenir), et 51 % se focalisent sur la diversité, l'égalité et l'inclusion. Et c'est une bonne chose, car grâce à une vision plus large et plus inclusive, les entreprises découvriront de nouveaux talents et deviendront un reflet plus représentatif de la société actuelle. Bientôt, les primes de soutien flamandes seront aussi étendues et pourront donner un coup de pouce supplémentaire à la politique d'inclusion.

Package salarial attrayant

L'offre d'un package salarial attrayant remporte un franc succès dans les domaines d'action relatifs à la rétention dans les PME. Le Baromètre de l’emploi des PME révèle que les PME n'ont que rarement recours à un plan cafétéria, dans lequel divers avantages tels que des jours de vacances supplémentaires, une épargne-pension, une voiture de société, etc. peuvent être intégrés.  Seuls 6 % des dirigeants de PME qui misent sur un package salarial attrayant proposent déjà un plan cafétéria. Un sur quatre déclare envisager de l’introduire.

Rémunération flexible ? Voici la marche à suivre

Avec une politique salariale flexible, vous pouvez vous concentrer sur la satisfaction des collaborateurs et attirer plus facilement de nouveaux talents. De plus, un plan cafétéria est envisageable pour les PME. Acerta vous donne les informations et les outils nécessaires.

Partagez cet article

Annelies Bealus5_acerta

Écrit par Annelies Baelus

Director Legal, Reward & Formations chez Acerta.

Articles liés

Employeurs

Transparence des rémunérations : de la directive à la politique

24 mai 2024
Dries Rutten

La directive européenne entrera en vigueur d’ici un an et demi. Qu’est-ce que cela signifie concrètement pour les entreprises et dans quelle mesure les employeurs sont-ils déjà transparents aujourd’hui ?

En savoir plus
Employeurs

Quelle proportion de travailleurs envisage encore de changer de carrière ?

21 mai 2024
Jochen Bessemans

Il y a quelques années, de nombreux travailleurs envisageaient de changer complètement d’emploi. D’après notre récente enquête, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Qu’est-ce qui pousse les travailleurs à changer de carrière ou pas, et comment s’y adapter en tant qu’employeur ?

En savoir plus
Employeurs

Le leasing de vélo est-il indispensable pour être un employeur attrayant ?

24 avril 2024
Karolien Van Herpe

Depuis le 1er mai 2023, l’indemnité vélo est devenue obligatoire dans le secteur privé. Ce changement a aussi provoqué une nette augmentation du nombre de personnes optant pour un leasing de vélo. Ne manquez pas le coche si vous souhaitez vous positionner comme employeur attrayant et durable. Découvrez pourquoi vous devez miser sur cet atout.

En savoir plus