Précédent

Que faire si votre collaborateur souhaite travailler à temps partiel ?

25 février 2021 Liselot Baert Employeurs

Votre collaborateur aimerait travailler à temps partiel ? Nous vous donnons un aperçu des possibilités et des formalités associées.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Travail à temps partiel temporaire ou permanent ?

Il existe différentes possibilités pour travailler à temps partiel. La première question à poser à votre travailleur est la suivante : s’agit-il d’une réduction temporaire ou définitive de la durée du travail ? Vous pouvez le découvrir en demandant le motif. Votre collaborateur a-t-il besoin de se reposer, car la période est trop intense ? A-t-il besoin de plus de temps pour sa famille ou ses enfants ? L’emploi est-il simplement trop lourd pour lui ? Sur la base de la réponse, vous pouvez décider de réduire les prestations temporairement ou définitivement.

Travail à temps partiel temporaire

Lorsque votre collaborateur souhaite travailler à temps partiel temporairement, il peut le faire au moyen d'un crédit-temps ou d'un congé thématique par exemple. S’il répond aux conditions nécessaires, bien entendu. Si votre collaborateur ne peut prétendre à ces options, il existe d’autres alternatives comme le congé sans solde ou l’absence autorisée. Vous ne devez pas modifier le contrat de travail à cet effet.

Travail à temps partiel définitif

Il est également possible que votre collaborateur souhaite travailler à temps partiel définitivement. Ici, une adaptation du contrat de travail est requise. Vous devrez établir un contrat de travail à temps partiel qui sera conclu par écrit. Ce contrat mentionnera clairement le nombre d’heures (fixe ou moyen) à prester par semaine. L'horaire, fixe ou variable, devra également y être précisé. Si vous appliquez un horaire variable, il est préférable de mentionner dans le contrat que l’horaire sera toujours communiqué en temps opportun.

Ne manquez pas de vérifier notamment si les horaires fixes à temps partiel qui dépassent les limites des horaires à temps plein sont repris dans le règlement de travail. En effet, il existe une durée du travail hebdomadaire minimale pour les travailleurs à temps partiel : ils doivent prester au moins un tiers d'un régime de travail à temps plein dans votre organisation (même catégorie). Cette règle prévoit quelques exceptions.

Conseils juridiques pour l’organisation du travail

Le droit du travail belge est un labyrinthe complexe qui fixe les droits et les obligations dans une relation de travail. En tant qu'employeur, vous avez une montagne de formalités et d’obligations légales à accomplir, qui changent en outre régulièrement. Bonne nouvelle : pour Acerta, c’est le lot quotidien.

En savoir plus

Partagez cet article

Acerta_Liselot Baert

Écrit par Liselot Baert

legal trainer consultant

Articles liés

Retour de l’obligation d’enregistrement du télétravail
Employeurs

Retour de l’obligation d’enregistrement du télétravail

22 novembre 2021 Nele Mertens

Après une longue période de forte recommandation du télétravail, le Comité de concertation du 17 novembre a décidé de rendre le télétravail à nouveau obligatoire. Acerta vous présente un résumé des règles en vigueur.

En savoir plus
Réduction groupe-cible : qu’est-ce qui change en 2022 ?
Employeurs

Réduction groupe-cible : qu’est-ce qui change en 2022 ?

16 novembre 2021 Nele Mertens

Si vous pouvez prétendre à une réduction groupe-cible en tant qu’employeur, vous pourrez bénéficier d’une réduction importante pendant plusieurs trimestres. Des modifications seront apportées à certaines réductions groupe-cible en 2022.

En savoir plus
Compensation pour l’assimilation des jours de vacances en 2022
Employeurs

Compensation pour l’assimilation des jours de vacances en 2022

08 novembre 2021 Nele Mertens

Les travailleurs qui ont été mis au chômage temporaire pour cause de force majeure en 2021 ne perdront pas leurs jours ni leur pécule de vacances en 2022. Le gouvernement l’a décidé à la fin du mois d’octobre.

En savoir plus