Précédent

La mobilité professionnelle augmente à nouveau sur le marché de l’emploi

26 mai 2021 Employeurs

Lors du premier confinement, les travailleurs se sont anxieusement accrochés à leur emploi en raison de l’incertitude (économique). En conséquence, la mobilité professionnelle en Belgique a atteint son niveau le plus bas depuis 10 ans. Maintenant que l’économie se stabilise, les travailleurs osent à nouveau rechercher un nouvel emploi. Selon une étude réalisée par Acerta et StepStone, 37 % d’entre eux envisagent un changement de carrière au cours de l’année à venir. Quel est l'impact de la crise du coronavirus sur la mobilité professionnelle ? Et que pouvez-vous faire, en tant qu’employeur, pour conserver vos précieux talents ?

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Le marché de l’emploi est à nouveau actif

La campagne de vaccination atteint sa vitesse de croisière et nous retrouvons progressivement une vie normale. Les travailleurs osent à nouveau entreprendre des actions pour leur carrière maintenant que l’économie se stabilise. Près de quatre Belges sur dix envisagent un changement de carrière dans l’année à venir. 20 % envisagent même un changement radical vers une autre fonction dans un autre secteur, 13 % aspirent à un emploi similaire dans un autre secteur.

Où vous voyez-vous dans un an ?

La crise du coronavirus a eu un impact important sur le nombre de candidatures reçues l’année dernière. En 2019, lorsqu’on ne parlait pas encore du coronavirus, 44 % des travailleurs ont déclaré avoir postulé pour au moins 1 emploi au cours des 6 derniers mois. Lors de la première vague en 2020, ce pourcentage est tombé à 34 %. Heureusement, les Belges ne restent pas (plus) les bras croisés : 45 % ont répondu à une offre d’emploi au moins une fois au cours des six derniers mois. Nous nous approchons donc à nouveau du même niveau qu’en 2019.

Réagir à une offre d'emploi_acerta

Illustration 1 : candidatures au cours des 6 derniers mois – enquête travailleurs Talent Pulse 2021

Comment garder vos précieux talents ?

Vos collaborateurs n’ont plus peur de tenter leur chance ailleurs. Ces deux conseils vous aideront à garder vos précieux talents.

1. Misez sur le travail hybride

La crise sanitaire nous a massivement poussés à travailler à domicile, un privilège auquel les travailleurs ne voudront pas renoncer de sitôt. Près de 6 travailleurs sur 10 en tiennent compte dans le choix d’un nouvel employeur. Il est frappant de constater que les collaborateurs qui n’ont pas eu la possibilité de travailler à domicile au cours de l’année écoulée ont envoyé davantage de candidatures (68 %) que ceux qui ont eu cette possibilité (30 %).

2. La mobilité professionnelle interne motive

Les travailleurs qui peuvent évoluer au sein de l’organisation sont beaucoup moins susceptibles de chercher un nouveau défi. 60 % contre 30 % des collaborateurs qui estiment apprendre suffisamment.

Investissez dans le développement de talents

Misez sur le potentiel, encouragez le développement personnel de vos collaborateurs et découvrez leurs talents inexploités.

Développement de talents

Partagez cet article

Articles liés

Employeurs

À la recherche du candidat idéal pour votre offre d’emploi ? Le job branding est la solution.

28 juin 2024
Alexander Claassens

Bedrijven zoeken gretig naar de beste manier om hun vacature tot bij de juiste doelgroep te krijgen. In een zee van jobaanbiedingen moet je meer dan ooit opvallen. Al aan job branding gedacht? Het is de perfecte manier om te zorgen dat jouw vacature op korte termijn resultaten boekt. We leggen je uit hoe dat werkt en hoe je het aanpakt.

En savoir plus
Employeurs

Des moyens durables pour conserver vos travailleurs actuels

26 juin 2024
Miet Vanhegen

72 % des Belges actifs quitteraient leur emploi actuel si une opportunité intéressante se présentait : un chiffre pour le moins interpellant. En tant qu’entreprise, comment pouvez-vous assurer la rétention des travailleurs et leur offrir un environnement de travail stimulant dans lequel ils peuvent (continuer à) se développer ?

En savoir plus
Employeurs

Quelle proportion de travailleurs envisage encore de changer de carrière ?

21 mai 2024
Jochen Bessemans

Il y a quelques années, de nombreux travailleurs envisageaient de changer complètement d’emploi. D’après notre récente enquête, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Qu’est-ce qui pousse les travailleurs à changer de carrière ou pas, et comment s’y adapter en tant qu’employeur ?

En savoir plus