Précédent

Acerta répond aux besoins spécifiques du monde agricole et de la SCAM

#Employeurs

C’est une évidence, le monde agricole a des besoins spécifiques, aussi dans le domaine des ressources humaines. La SCAM (Société Coopérative Agricole de la Meuse) a trouvé en Acerta un partenaire complet, capable de s’adapter pour répondre à ses besoins particuliers pour le secrétariat social, mais aussi pour divers services RH.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Entre gens de bonne volonté, on trouve toujours des solutions. C’est le cas avec Acerta. Leur réactivité dans la gestion des questions quotidiennes y est pour beaucoup.

Annick Henrard, Responsable des ressources humaines de la SCAM Client Acerta depuis janvier 2017

La Société Coopérative Agricole de la Meuse (SCAM) est présente dans le secteur agricole wallon depuis 1956. Fondée par des agriculteurs et pour des agriculteurs, elle est gérée à 100 % par ces derniers. Avec 47 dépôts répartis sur le territoire wallon, elle est le prolongement économique de plus de 4000 exploitations. Le groupe SCAM dans son ensemble emploie aujourd'hui 200 travailleurs, ce qui nécessite aussi une bonne gestion des ressources humaines.

Une volonté d’aller dans le même sens

La SCAM est cliente chez Acerta depuis le 1er janvier 2017. Annick Henrard, responsable des ressources humaines à la SCAM, explique le choix d’Acerta et l’évolution de la collaboration : « Pour nous, Acerta est simplement arrivé au bon moment. En 2016, nous envisagions de changer de secrétariat social, et Acerta faisait partie des candidats. Après analyse, c’est leur approche qui nous a semblé la plus complète et adaptée à nos besoins. La collaboration a débuté en janvier 2017. Une période de transition a bien sûr été nécessaire, compte tenu des besoins RH spécifiques du monde agricole en général et de la SCAM en particulier, mais après un temps, les automatismes se sont mis en place. Ce que j’ai apprécié, c’est que même en cas de difficultés, Acerta montre une saine franchise et une réelle volonté de satisfaction des clients. Et entre gens de bonne volonté, on trouve toujours des solutions. »

Acerta Connect : un outil utile et modulable

La SCAM utilise l’outil numérique Acerta Connect principalement pour assurer le suivi des versements des salaires et des entrées et sorties de ses travailleurs. Néanmoins, l’outil se révèle aussi utile dans d’autres situations propres au domaine RH, comme l’explique Annick Henrard : « J’utilise Acerta Connect quand j’ai besoin de trouver rapidement des renseignements précis. Les rapports sur mesure me font aussi gagner du temps. Je trouve par ailleurs cet outil pratique parce qu’il est modulable. Par exemple, nous avons un jour eu une demande spécifique pour notre budget à laquelle Acerta Connect ne pouvait pas répondre dans un premier temps. Après quelques arrangements avec Acerta, l’ensemble a été adapté pour répondre à notre demande. »

Secrétariat social et services complémentaires

Outre les outils et services de secrétariat social, la SCAM utilise d’autres services RH d’Acerta, comme les services de consultance, mais aussi les conseils d’un juriste professionnel pour la mise en place d’un plan de bonus salariaux. La SCAM fait également appel à Acerta pour son recrutement. Annick Henrard : « Le recrutement dans le monde agricole n’a rien de simple, car nous avons ici aussi besoin de profils spécifiques. Récemment, nous recherchions un commercial conscient des réalités du marché agricole. Après concertation, Acerta a consulté ses bases de données, et nous avons trouvé le bon candidat. Cette approche plurielle et polyvalente est un atout majeur. »

La Société Coopérative Agricole de la Meuse (SCAM) est présente dans le secteur agricole wallon depuis 1956. Fondée par des agriculteurs et pour des agriculteurs, elle est gérée à 100 % par ces derniers. Avec 47 dépôts répartis sur le territoire wallon, elle est le prolongement économique de plus de 4000 exploitations. Avec l'esprit d'entreprise qui l'anime, la coopérative se veut porteuse d'innovations au service des agriculteurs d'aujourd'hui et de demain.

Partagez ce récit d’entrepreneur

Récits d’entrepreneurs connexes