Précédent

Comment lancer un plan cafétéria dans son entreprise ?

12 août 2019 Employeurs

Un plan cafétéria autorise les travailleurs à composer eux-mêmes leur package salarial, comme s’ils choisissaient leur menu au restaurant. Il permet aux collaborateurs d’intervenir : ils choisissent eux-mêmes les avantages salariaux qu’ils considèrent comme importants. Par ailleurs, la rémunération flexible veille à ce que vos travailleurs conservent davantage de net sans que vos frais salariaux changent. Un plan cafétéria augmente l’engagement de vos collaborateurs, ce qui favorise la rétention et fait de vous un employeur attrayant pour de futurs candidats.

Vous voulez proposer un plan cafétéria dans votre entreprise ? Voici comment procéder :

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Étape 1 : Identifiez les éléments du package salarial qui entrent en considération pour une flexibilisation

Vérifiez toujours si la restitution d’un élément salarial est autorisée par la loi. Il s’agit généralement de salaire fixe ou variable (bonus), d’une prime de fin d’année, d’une voiture de société ou de jours de vacances. Les éléments aux frais salariaux élevés et pour lesquels vous payez des cotisations sociales et fiscales génèrent un plus grand budget.

Les avantages que vous pouvez proposer relèvent de quatre catégories :

  1. Mobilité : vélo de société, voiture de société, abonnement de parking, abonnement de covoiturage, transports en commun, etc.
  2. Santé et avantages sociaux supplémentaires : intervention dans les assurances médicales, épargne-pension individuelle, etc.
  3. Multimédia : smartphone, ordinateur portable, tablette, etc.
  4. Vie professionnelle : jours de vacances extralégaux, garderie, service de repassage, télétravail, etc.

En outre, il existe deux types d’avantages : les avantages en liquide, qui font augmenter le salaire net ; et les avantages qui réduisent le salaire net, mais qui vous permettent d’obtenir quelque chose en retour (comme un abonnement de parking ou une garderie).

Étape 2 : Communiquez et fixez des accords

Vos collaborateurs ne sont pas obligés de répondre à votre offre de rémunération flexible. Rendre une partie de son salaire en échange d’autres avantages peut avoir une influence sur les allocations sociales comme la pension, la maladie et l’invalidité. Une communication efficace et de bons accords fixés à l’avance favorisent une implémentation fluide du plan cafétéria et permettent à vos collaborateurs de faire des choix réfléchis.

Établissez également de bons accords avec les fournisseurs des avantages comme le service de repassage ou le vendeur de vélos. Vous gagnerez ainsi du temps sur le plan administratif.

Étape 3 : Fixez la date de lancement du plan cafétéria

Ce moment peut dépendre de votre budget, comme pour la prime de fin d’année. Nous vous conseillons de laisser vos collaborateurs choisir la composition de leur package salarial une fois par an.

Un plan cafétéria n’engendre pas de frais supplémentaires pour l’employeur. Les frais salariaux n’augmentent pas, au contraire du salaire de vos collaborateurs. La rémunération flexible est donc avantageuse pour les deux parties !

Newsletter mensuelle

Intéressé(e) par l’actualité juridique et les nouvelles tendances du monde RH ? Découvrez-en plus chaque mois dans notre newsletter.

Inscrivez-vous

Partagez cet article

Articles liés

Proposer des warrants à vos collaborateurs ? Plus simple que vous croyez
Employeurs

Proposer des warrants à vos collaborateurs ? Plus simple que vous croyez

07 janvier 2020 Catherine Lagrou

Les warrants sont un élément salarial intéressant pour récompenser les bonnes prestations de vos collaborateurs. En effet, aucune cotisation de sécurité sociale n’est due sur les warrants que vous octroyez à votre personnel.

En savoir plus
Tour d’horizon des bonus
Employeurs

Tour d’horizon des bonus

10 décembre 2019 Glenn van Oevelen

En 2019, 21 % des employés du secteur privé ont reçu un bonus, soit 5 % de moins qu’en 2018. En tant qu’employeur, vous décidez vous-même chaque année si vous octroyez un bonus ou non, généralement en guise de récompense pour la réalisation de certains objectifs.

En savoir plus
Bonus sous forme de prime bénéficiaire dans 8 entreprises sur 1000
Employeurs

Bonus sous forme de prime bénéficiaire dans 8 entreprises sur 1000

19 novembre 2019 Glenn van Oevelen

La prime bénéficiaire a été lancée le 1er janvier 2018 en tant que nouvelle option bonus qui vient s’ajouter au bonus non récurrent lié aux résultats, au bonus classique et aux warrants. Avec cette prime, les employeurs peuvent partager une partie de leurs bénéfices avec leurs collaborateurs en guise de bonus.

En savoir plus