Précédent

Semaine du bonheur au travail : la recette pour des collaborateurs heureux

21 septembre 2020 Nele Ronsmans Employeurs

Comment vous assurer que votre collaborateur se sente toujours bien au travail ? Nele Ronsmans, Senior Consultant chez Acerta, vous dévoile la recette pour obtenir des collaborateurs heureux.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Offrez une bonne « expérience employé »

De l’entretien d’embauche à l’engagement et même à une promotion ou à un changement de fonction : chaque collaborateur entreprend un véritable voyage au sein de votre entreprise. Ce voyage est également appelé parcours de l’employé. Si votre collaborateur apprécie ce « parcours », cela signifie que ce dernier aura porté ses fruits. En effet, si l’expérience employé est positive, votre collaborateur sera plus heureux, se montrera plus impliqué et deviendra plus motivé et plus productif.

Mais comment s’assurer que cette expérience employé se déroule au mieux ? En accordant suffisamment d’attention à chaque étape du parcours. Pensez à l’onboarding, au développement des talents, au bien-être ou même aux adieux. Identifiez bien tous ces éléments et assurez-vous de ne rien négliger.

Optimisez l’AIC

Vous avez déjà entendu parler de la théorie de l’autodétermination ? Elle prétend que les travailleurs ont trois besoins fondamentaux : autonomie, implication et compétence (AIC). Si vous répondez à ces besoins, vous obtiendrez des collaborateurs plus motivés et plus heureux.

L’autonomie désigne un sentiment de liberté psychologique. Laissez votre collaborateur prendre des décisions et offrez-lui diverses options.

L’implication porte sur les relations de travail positives. Resserrez les liens de votre équipe et rendez-la plus forte en créant une atmosphère de confiance et d’ouverture.

La notion de compétence se rapporte au fait de se sentir efficace, de pouvoir mettre ses talents à profit et de s’épanouir. Dans ce cadre, vous pouvez encourager une culture du partage des connaissances et du développement personnel.

Ne sous-estimez pas le rôle du dirigeant

Il ressort de notre enquête Talent Pulse que le bonheur des collaborateurs dépend en grande partie du dirigeant, et plus particulièrement de ses compétences en gestion du personnel. Si le dirigeant mise sur le talent de ses collaborateurs tout en étant attentif au développement de son équipe, en se souciant de son bien-être et en communiquant de manière claire et transparente, ses collaborateurs seront plus heureux et moins susceptibles de changer de travail. Vous aurez bien sûr reconnu les besoins fondamentaux de la théorie de l’autodétermination. Toutefois, il ne faut pas oublier que le dirigeant joue un rôle crucial à cet égard.

Comment renforcer la position de votre dirigeant en la matière ? En ces temps de coronavirus, les compétences en communication des dirigeants acquièrent davantage d’importance et bon nombre d’entre eux ont dû s’adapter. Diriger à distance requiert en effet une approche différente.

#acertainement pour l'optimalisation de vos ressources humaines

Assurez le bien-être de vos collaborateurs. Vos travailleurs ont besoin d’un cadre juridique clair et précis ainsi que d’un environnement sain et sécurisé afin de s’épanouir.  Une politique RH durable rime avec une main d’œuvre motivée.  

Veillez au bien-être

Partagez cet article

Acerta_Nele Ronsmans

Écrit par Nele Ronsmans

Senior Consultant Acerta Consult

Articles liés

Votre source d’inspiration en matière de RH pour 2022
Employeurs

Votre source d’inspiration en matière de RH pour 2022

08 décembre 2021 Chris Wuytens

Nous venons tous de traverser une période pour le moins particulière. Bien que les entreprises aient dû relever de nombreux défis, elles ont également vu quelques opportunités apparaître. La pandémie de coronavirus a certes chamboulé l’organisation de notre travail pour toujours, mais c’est à nous de déterminer à quoi ressembleront ces changements....

En savoir plus
Le plan d'action annuel : échéance le 1 novembre 2021
Employeurs

Le plan d'action annuel : échéance le 1 novembre 2021

22 septembre 2021 Inge Verdonck

Chaque année, les employeurs doivent se conformer aux obligations légales en matière de sécurité, de santé et de bien-être au travail. La date limite pour soumettre ce plan d'action annuel est en vue.

En savoir plus
Déconnecter : surtout une question d’accords
Employeurs

Déconnecter : surtout une question d’accords

27 juillet 2021 Sylvie Michaux

Selon une étude d’Acerta, 1 organisation sur 5 prévoit des mesures pour déconnecter du travail. Le bien-être au travail devient un atout important sur un marché de l’emploi en pénurie.

En savoir plus