Précédent

La voie vers une politique RH écologique

18 janvier 2022 Kathelijne Verboomen Employeurs

Les entreprises jouent un rôle important dans l’atteinte des objectifs climatiques. Laisser l’initiative au seul gouvernement ne suffira pas à renverser la situation. Quel impact précis pouvez-vous avoir en tant qu’employeur ? Nous vous soumettons cinq idées novatrices pour une politique RH écologique et bénéfique aussi bien pour le climat que pour vos collaborateurs. 

Temps de lecture: Lire plus tard ?
1re option : offrez à vos collaborateurs une « indemnité ou un prêt rénovation »

Nous devons réduire les émissions de CO2 autant que possible. Le verdissement de la mobilité est une première étape, mais la (meilleure) isolation des maisons et l’installation de pompes à chaleur et de panneaux solaires contribueront également à la réduction de nos émissions de CO2. De telles installations et rénovations sont, bien entendu, tout sauf données. Les employeurs peuvent encourager leurs travailleurs à suivre cette évolution et les soutenir dans ce contexte. Par exemple, ils peuvent contribuer aux coûts d’isolation et/ou de rénovation par le biais d’une indemnité ou d’un prêt rénovation.

2e option : organisez un achat groupé pour le gaz et l’électricité, les panneaux solaires, les pompes à chaleur et/ou les chauffe-eau solaires

Vous pouvez également inviter vos collaborateurs à souscrire à un achat groupé de gaz et d’électricité, que vous organisez en tant qu’employeur. À l’heure où les frais de consommation d’énergie s’envolent et où le compteur qui tourne à l’envers grâce aux panneaux solaires va être supprimé, un achat groupé à prix fixe est plus qu’intéressant.

Vous pouvez procéder à un achat groupé non seulement pour le gaz et l’électricité, mais aussi pour des panneaux solaires, des pompes à chaleur et des chauffe-eau solaires. Vous serez en mesure de réduire considérablement le prix d’achat, ce qui permettra à vos collaborateurs de faire plus facilement l’acquisition d’un tel appareil.

3e option : proposez une assurance contre les dommages causés par le climat et l’eau

Les conséquences du réchauffement climatique ont été très concrètes pour de nombreuses personnes cette année. Les dégâts des eaux en Wallonie étaient de l’ordre du jamais vu. En tant qu’employeur, vous pouvez proposer de nouvelles assurances, par exemple contre les dégâts causés par le climat ou l’eau.

4e option : adaptez votre organisation du travail

Vous pouvez également modifier votre organisation du travail pour la rendre plus efficace sur le plan énergétique. Portez un regard créatif et innovant sur les horaires de travail, les régimes de travail flexibles et le travail indépendant des horaires et du lieu.

Cette dernière solution n’est en effet plus une nouveauté. Grâce à la pandémie de coronavirus, le travail à domicile est aujourd’hui bien implanté. Le travail hybride constitue l’avenir de l’organisation du travail.

5e option : introduisez des « avantages verts » dans votre politique salariale flexible

La politique salariale flexible est un concept bien connu dans le monde de l’entreprise. Vous pouvez proposer des formes de rémunération qui contribuent aux objectifs climatiques. Cela existe déjà d’ailleurs : pensez au leasing de vélo, à la voiture de fonction électrique ou au budget mobilité.

Vous pouvez également opter pour un bonus salarial lié à des objectifs durables. Vos travailleurs peuvent en bénéficier s’ils accomplissent un objectif écologique déterminé, comme une certaine réduction de la consommation de papier ou une diminution des coûts énergétiques.

À votre portée

Toutes ces propositions sont à la portée des employeurs et des travailleurs, car ils disposent déjà des connaissances et de l’expérience en la matière. Seuls l’intention et l’objectif doivent encore être axés sur l’écologie. Pourquoi ne pas s’y mettre dès aujourd’hui ?

Partagez cet article

Acerta_Kathlijne_Verboomen

Écrit par Kathelijne Verboomen

Director Acerta Consult

Articles liés

Réduction des allocations de crédit-temps : les principaux changements
Employeurs

Réduction des allocations de crédit-temps : les principaux changements

31 janvier 2023 Amandine Boseret

Le crédit-temps pour motif reste possible, mais le droit de percevoir des allocations complémentaires de l’ONEM est réduit à partir de février 2023. Acerta résume les changements et répond aux principales questions suite à cette évolution.

En savoir plus
L’indemnité vélo deviendra obligatoire
Employeurs

L’indemnité vélo deviendra obligatoire

31 janvier 2023 Nele Mertens

Le Conseil National du Travail a conclu une CCT qui prévoit une obligation générale pour l’employeur d’accorder une indemnité vélo.

En savoir plus
Prime de pouvoir d’achat : que savons-nous déjà ?
Employeurs

Prime de pouvoir d’achat : que savons-nous déjà ?

30 janvier 2023 Ellen Van Grunderbeek

Fin novembre 2022, le gouvernement a conclu un accord sur la marge salariale 2023-2024. Cet accord prévoit une prime de pouvoir d’achat.

En savoir plus