Précédent

Le casse-tête des congés : comment garantissez-vous la continuité de votre business ?

05 juin 2020 Sarah De Groof Employeurs

La crise du coronavirus n’a pas touché tout le monde de la même manière. Alors que certains ont dû travailler plus dur ces derniers mois, d’autres ont pu travailler beaucoup moins. Il ressort d’une étude européenne que ceux qui ont continué à travailler s’en sont mieux sortis mentalement.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Les jours de vacances s’accumulent

De nombreux travailleurs ont demandé l’annulation de leurs jours de congé durant la période aux alentours de Pâques. Selon une étude d'Acerta, 30 % de vacances en moins ont été prises cette année durant les vacances de Pâques par rapport à l'année dernière. Dès lors, les dirigeants d’entreprises s'inquiètent. En effet, les jours de vacances restants peuvent poser des problèmes dans l'organisation du travail. En outre, pour les employeurs d’employés, ce coût est reporté à la fin de l’année. Que pouvez-vous faire en tant qu’employeur pour éviter les problèmes liés aux jours de vacances accumulés ?

1. Établissez un planning pour les jours de vacances

Veillez à ce que ceux qui en ont besoin prennent leurs jours de vacances à temps. Il est préférable que vos travailleurs n’attendent pas décembre. Vous n’avez pas convenu d’une période de vacances fixe ou d’autres accords n’ont-ils pas été conclus au niveau de l’entreprise ? Dans ce cas, le planning des jours de vacances est toujours établi de commun accord.

Par ailleurs, saviez-vous que pour les jours non pris, il n'y a pas de droit au paiement ? Du moins si vous avez donné à vos travailleurs la possibilité de prendre leurs jours de vacances. Il est préférable de vous faire conseiller par un expert dans ce cadre.

2. Donnez à vos travailleurs la possibilité de travailler plus

Vous avez des travailleurs qui souhaitent travailler davantage. Cela est-il nécessaire pour maintenir votre entreprise en activité ? Dans ce cas, les heures supplémentaires volontaires corona constituent une solution possible. Elles sont exonérées d’ONSS et d’impôts. Une autre option consiste à renoncer aux jours de congé extralégaux.

L’achat de jours de congé supplémentaires est déjà assez courant dans un plan cafétéria, mais l’inverse se remarque de plus en plus : la vente de jours de congé extralégaux. Bien entendu, vous ne pouvez l’autoriser que si la législation ou les CCT sectorielles le permettent. Pour les employés du commerce international, du transport et de la logistique, il est même prévu au niveau sectoriel que vous pouvez convertir les jours de congé supplémentaires, sectoriels, et régionaux en un avantage financier équivalent. Cela signifie qu’un travailleur qui rend des jours de congé extralégaux peut éventuellement choisir un avantage évaluable en argent comme un iPad, un remboursement de l’épargne-pension…

Vous pouvez motiver vos collaborateurs en leur donnant l’autonomie de compléter partiellement leur salaire, dans un cadre adapté à votre organisation. En tant qu’organisation, vous déterminez ce qui est possible - qu’il s’agisse de vendre ou d’acheter des jours de congé supplémentaires – et le travailleur décide de ce qu’il prend. Par ailleurs, un plan cafétéria permet une gestion administrative.

Plan cafétéria : votre guide pour la rémunération flexible

Avec une politique salariale flexible, vous misez sur la satisfaction des collaborateurs et vous attirez plus facilement les nouveaux talents. Acerta vous donne les informations et outils nécessaires.

Découvrez le plan cafétéria

Partagez cet article

Sarah De Groof

Écrit par Sarah De Groof

Senior Consultant chez Acerta

Articles liés

Comment veiller au bien-être mental de vos collaborateurs ?
Employeurs

Comment veiller au bien-être mental de vos collaborateurs ?

27 octobre 2020 Benoit Caufriez

4 collaborateurs sur 10 sont plus stressés. Comment vous assurer qu’ils restent en bonne santé en télétravail ?

En savoir plus
Plus d’enseignement à distance ou des vacances de Toussaint prolongées ? Des solutions pour vos travailleurs
Employeurs

Plus d’enseignement à distance ou des vacances de Toussaint prolongées ? Des solutions pour vos travailleurs

26 octobre 2020 Ellen Van Grunderbeek

Que devez-vous faire en tant qu’employeur si votre travailleur souhaite rester à la maison pour accompagner son enfant dans l’enseignement à domicile, ou doit combler les vacances de Toussaint prolongées ?

En savoir plus
Réponses aux questions les plus fréquemment posées par les employeurs sur le télétravail
Employeurs

Réponses aux questions les plus fréquemment posées par les employeurs sur le télétravail

20 octobre 2020 Sarah De Groof

Lors du premier confinement de mars et d’avril, le télétravail est soudainement devenu la norme. « À titre temporaire », pensions-nous. Vendredi dernier, le Comité de concertation a décidé de le rendre à nouveau obligatoire.

En savoir plus