Précédent

Gagnez plus que le salaire minimum comme indépendant

24 juin 2019 Starters

Une des différences entre le salaire moyen d'un indépendant et celui d'un employé ? Chez les indépendants, il n'y a pas de maximum, mais il n’y a pas non plus de minimum. C’est vous qui choisissez à quelle hauteur vous vous rémunérez. En principe, vous pouvez même travailler gratuitement - ou vous octroyer un salaire digne d'un PDG. 

Les salaires des indépendants ne seraient donc soumis à aucune règle ? Si, il y en a. Voici les éléments dont vous devez tenir compte en ce qui concerne le paiement de votre salaire, et voici comment vous pouvez également bénéficier d’avantages extra-légaux en qualité d'indépendant.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Existe-t-il un salaire minimum pour les travailleurs indépendants ?

Ce que vous rapporte votre entreprise dépend de votre salaire horaire d’indépendant et du volume de vos heures de travail. À cet égard, vous êtes libre. Il existe cependant des règles et des tactiques à ne pas négliger - notamment en ce qui concerne le RMMMG et la rémunération minimale des dirigeants d'entreprise.

La RMMMG

Les employés dans le cadre d’un contrat de travail ont droit à un revenu minimum mensuel moyen garanti, ou RMMMG. Ce n'est pas exactement la même chose que le salaire minimum : le RMMMG couvre également tout ce que l'employé reçoit tout au long de l'année. Cela comprend les congés payés et une éventuelle prime de fin d'année ou un treizième mois. 

Lorsque vous calculez votre salaire d’indépendant sur la base de votre salaire en tant que salarié, gardez à l’esprit le RMMMG. Il s’agit d’une base intéressante pour le calcul de votre salaire horaire d’indépendant. En votre qualité d’indépendant sans personnel, vous ne pouvez pas vous allouer de congés payés, de prime de fin d’année ou de treizième mois à proprement parler, mais vous pouvez en revanche les inclure dans le calcul de votre salaire mensuel, afin de ne pas vous situer en dessous du RMMMG. 

La rémunération minimale ?

Vous allez créer une société ? Dans ce cas, depuis 2018, la rémunération minimale de l'indépendant a été modifiée. L'impôt des sociétés a été réformé et il est devenu beaucoup plus avantageux de créer, par exemple, une SPRL ou une SNC qu'une entreprise individuelle. Afin d'éviter la création massive de sociétés, le gouvernement a cependant imposé une nouvelle règle relevant le seuil d’octroi de ces avantages : l'augmentation de la rémunération minimale pour au moins un des dirigeants.

En bref, votre salaire est imposé plus lourdement et vous payez un prélèvement supplémentaire si votre rémunération brute d’indépendant est inférieure au minimum de 45 000 euros. Des exceptions s'appliquent ici : en tant que starter, par exemple, vous êtes exempté de cette règle pendant quatre ans.

Vous souhaitez en discuter avec un expert ?

Comment puis-je me payer un salaire d’indépendant ?

Choisissez-vous une entreprise unipersonnelle ? Dans ce cas, tous les revenus de votre entreprise vous reviendront automatiquement. Si vous fonctionnez en société, vous vous payez vous-même un salaire. (Sauf si vous travaillez en tant que manager non rémunéré.) Plus le salaire que vous touchez de votre entreprise est élevé, plus vous payerez d’impôts et de cotisations sociales. Tenez-en compte dans le calcul de votre salaire moyen comme indépendant. 

Par ailleurs, il existe plusieurs manières d’obtenir de votre société une rémunération plus avantageuse. Vous pouvez par exemple :

  • acheter un ordinateur portable, un téléphone portable ou une voiture de société au nom de votre entreprise et ainsi vous octroyer des avantages extra-légaux ;
  • vous verser un dividende, sur lequel vous êtes moins lourdement imposé en tant que particulier, mais pour lequel votre société s’acquittera d’un précompte mobilier ;
  • instaurer un revenu différé, tel qu'une assurance pension, notamment une PLCI ou un EIP, dont la prime pourra généralement être imputée à titre de frais professionnels de votre entreprise ;
  • investir dans l'immobilier par le biais d'un achat fractionné de biens, afin que votre entreprise ait l'usufruit desdits biens tandis que vous en gardez la nue-propriété. 

Conseil ! Vérifiez auprès de votre comptable ou de votre expert-comptable quelle est la meilleure façon pour vous d'obtenir un salaire plus avantageux grâce à votre entreprise.


Comment, en tant qu’indépendant, m’octroyer une augmentation de salaire ?

En tant qu'employé, votre salaire augmente avec le temps. Les salaires sont indexés, le fruit de votre travail a été dûment récompensé, ou vous acquérez de l'ancienneté : tout cela donne lieu à une augmentation. 

Mais si vous êtes indépendant, comment cela fonctionne-t-il ? Bien sûr, vous ne recevrez pas de prime d'un employeur, mais cela ne doit pas vous empêcher de vous accorder une augmentation de salaire dans le cadre de votre entreprise. 

Nos conseils pour augmenter son salaire d’indépendant :

  • À la fin de chaque année, évaluez vos prestations et le montant que vous avez facturé pour celles-ci. Le but de l’exercice est d’obtenir une vue d'ensemble de vos clients les plus fidèles, de vos missions les mieux rémunérées et de vos perspectives de croissance de vos gains. 
  • N'augmentez pas votre salaire de but en blanc, sans raison particulière. Les taux d'imposition ont peut-être augmenté, ou bien vous êtes soudainement soumis à une nouvelle dépense élevée. Mais vous pouvez aussi augmenter votre tarif parce que vous avez acquis plus de connaissances et d'expérience, parce que vous offrez un nouveau service ou encore parce que vous apparaissez dans un article de presse important. 
  • Si vous augmentez votre salaire, vous devez bien sûr le répercuter dans votre tarif horaire d’indépendant. Vous devrez donc clairement communiquer à vos clients la hausse tarifaire que vous allez mettre en place. 

La perspective vous inquiète ? C’est possible. Mais rien ne sert d’espérer pour entreprendre. 

Des clients satisfaits de votre travail, qui savent qu'ils peuvent compter sur vous et avec qui vous avez noué de bonnes relations ne se montreront généralement pas réticents à payer un peu plus pour la valeur ajoutée que vous incarnez. 

Partagez cet article

Articles liés

Vous lancer comme indépendant ? Une bonne préparation vaut de l'or !
Starters

Vous lancer comme indépendant ? Une bonne préparation vaut de l'or !

10 septembre 2019 Nadine Morren

Après le succès remporté l’année dernière, la Jedébute académie d’Acerta est de retour, avec encore plus d’ateliers gratuits. Car une bonne préparation vaut de l'or.

En savoir plus
Comment se lancer en tant qu’indépendant avec un bon salaire
Starters

Comment se lancer en tant qu’indépendant avec un bon salaire

09 septembre 2019

Vous venez de lancer votre activité d’indépendant et souhaitez vous verser un salaire attractif ? Si vous êtes libre de déterminer vous-même votre rémunération, il convient toutefois de tenir compte des conséquences fiscales. Quelles sont les alternatives intéressantes ?

En savoir plus
Salaire d’indépendant par rapport à celui d’un employé
Starters

Salaire d’indépendant par rapport à celui d’un employé

25 juin 2019

Devenir indépendant(e) ou conserver son statut de salarié(e) ? Veerle, thérapeute, a décidé de franchir le pas. Elle nous raconte quels ont été les changements les plus importants pour elle.

En savoir plus