Un travailleur peut-il revenir plus tôt de son congé de maladie ?

18 octobre 2018

Faites-vous partie de ces employeurs modèles où l’ambiance de travail est telle que vos travailleurs reviennent avant même la fin de leur certificat médical ? Ceci pourrait vous intéresser.

S’il est plaisant de voir un travailleur revenir travailler avant la fin de son certificat médical afin de ne pas vous laisser dans l'embarras, il se peut également que le retour impromptu d’un travailleur n’arrange pas vos affaires, par exemple parce que vous aviez engagé un remplaçant. Alors, que faire ?

Votre travailleur peut-il revenir travailler avant la fin de son certificat médical ?

Oui, votre travailleur peut revenir travailler avant la fin de la période couverte par son certificat médical. Vous ne pouvez pas vous opposer à son retour.

Vous ne pouvez pas non plus demander à votre travailleur de produire un certificat de son médecin traitant attestant que ce dernier est apte au travail lors de son retour.

La seule possibilité dont vous disposez est de solliciter un contrôle de l’aptitude du travailleur auprès de la médecine du travail mais cela avant que le travailleur ne reprenne son travail.

Signalons tout de même que pour certains travailleurs, par exemple affectés à un poste de sécurité, de vigilance, à une activité à risque après une absence de plus de 4 semaines, un accident ou un accouchement, un examen d’aptitude est bien requis. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à prendre contact avec votre médecine du travail.

Le travailleur a le droit de retrouver son poste

Vous n’êtes pas seulement obligé d’accepter un travailleur revenant plus tôt. Vous devez aussi lui octroyer la même rémunération ainsi que la même fonction que celle qui était la sienne avant sa maladie. Vous ne pourrez donc pas lui donner une autre fonction, même temporairement, sous prétexte qu’un remplaçant dispose encore d’un contrat en cours.

Partagez cette updates et nouvelles juridiques
Retour à l’aperçu updates et nouvelles juridiques