Précédent

Interdiction de voyager et isolement renforcé : quelles sont les conséquences pour les entreprises ?

25 janvier 2021 Ellen Van Grunderbeek Employeurs

Le Comité de concertation a annoncé de nouvelles mesures vendredi dernier. À partir du 27 janvier, il y aura entre autres une interdiction des voyages non essentiels en un prolongement de la période d’isolement après un test de dépistage positif. Les nouvelles mesures sont (pour le moment) valables jusqu’au 1er mars 2021. Nous vous donnons un récapitulatif des nouvelles mesures qui pourraient avoir un impact pour votre entreprise.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Limitation des voyages internationaux

Les voyageurs en provenance du Royaume-Uni, d’Afrique du Sud et d’Amérique du Sud

À partir du 25 janvier, tous les voyageurs rejoignant la Belgique en provenance du Royaume-Uni, d’Afrique du Sud ou d’Amérique du Sud devront se mettre en quarantaine pendant dix jours et effectuer un test de dépistage du coronavirus au 1er jour et au 7e jour.

Limitation des voyages non essentiels

À partir du 27 janvier, les déplacements à des fins de loisirs ou de tourisme à destination ou en provenance de la Belgique sont interdits, peu importe le moyen de transport. L’interdiction de voyage sera contrôlée.

Les déplacements pour d’autres raisons restent possibles :

  • pour raisons professionnelles pour l’exercice d’une activité professionnelle ;
  • pour raisons familiales impérieuses (p. ex. des déplacements dans le cadre de coparenté, pour un enterrement) ;
  • pour raisons humanitaires (p. ex. des raisons médicales) ;
  • pour raisons d’études ;
  • pour raisons de la vie quotidienne d’habitants de régions frontalières (p. ex. pour les courses quotidiennes) ;
  • pour d’autres raisons diverses (p. ex. un déménagement). 

Les personnes qui se rendent en Belgique ou en partent pour ces raisons essentielles devront toujours pouvoir présenter une déclaration sur l’honneur via un formulaire modèle (mis à disposition par la ministre de l’Intérieur). Cette déclaration doit être liée au « Passenger Location Form » obligatoire et être accompagnée des documents nécessaires.

Double dépistage à l’arrivée

Le but est de tester tous les non-résidents qui viennent en Belgique lors de leur arrivée, en plus du test négatif indispensable avant leur départ.

Isolement prolongé

À partir du 27 janvier, les personnes dont le test COVID-19 est positif devront s’isoler pendant dix jours (au lieu de sept jours).

Après un contact à haut risque ou un voyage à destination de notre pays, la durée de la quarantaine reste de dix jours. Cette période peut être réduite à un minimum de sept jours à condition de présenter un test négatif obtenu au plus tôt sept jours après l’exposition.

Perspective pour les professions de contact non médicales

Le Comité de consultation évaluera les taux d’infections le 5 février en vue d’une éventuelle réouverture pour les professions de contact non médicales (coiffeurs, salons de beauté).

Restez informé(e) des dernières mesures contre le coronavirus

Vous retrouverez un récapitulatif complet des mesures en vigueur dans les QFP.

QFP Employeurs

Partagez cet article

Écrit par Ellen Van Grunderbeek

Conseillère juridique chez Acerta

Articles liés

Que faire si votre collaborateur souhaite travailler à temps partiel ?
Employeurs

Que faire si votre collaborateur souhaite travailler à temps partiel ?

25 février 2021 Liselot Baert

Votre collaborateur aimerait travailler à temps partiel ? Nous vous donnons un aperçu des possibilités et des formalités associées.

En savoir plus
Brexit : quelles mesures de soutien existe-t-il ?
Employeurs

Brexit : quelles mesures de soutien existe-t-il ?

19 février 2021 Nele Mertens

Depuis le 1er février 2020, le Royaume-Uni ne fait plus partie de l’Union européenne. Entre-temps, la période de transition, qui durait jusque fin 2020, a également pris fin. Votre organisation dépend-elle du commerce avec le Royaume-Uni ?

En savoir plus
Comment éviter l’accumulation des jours de vacances
Employeurs

Comment éviter l’accumulation des jours de vacances

19 février 2021 Marijke Beelen

En 2020, la planification des vacances a représenté un véritable défi pour les employeurs. Bon nombre de travailleurs ont en effet reporté leurs projets de vacances en raison du coronavirus. Il n’est donc pas étonnant que certains jours n’aient pas encore été pris à la fin de l’année.

En savoir plus