Précédent

Nouvelles mesures prises par le Comité de concertation

25 mars 2021 Annelies Bries Employeurs

En raison de la hausse du nombre d’hospitalisations et de contaminations au coronavirus, le Comité de concertation s’est réuni plus tôt aujourd’hui, le 24 mars 2021. Il a décidé d’instaurer une « pause pascale » pendant une période de 4 semaines.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Nouvelles mesures à partir du 27 mars 2021

Les mesures suivantes prendront effet dès le samedi 27 mars 2021 et ce, pour 4 semaines :

  • Les magasins non essentiels peuvent rester ouverts, mais peuvent uniquement fonctionner sur rendez-vous. Le shopping est autorisé seul, ou avec une seule autre personne du même foyer. Le système de commande et retrait en magasin est encore possible ; 
  • Les métiers de contact non médicaux, comme les coiffeurs, instituts de beauté, instituts de pédicure non médicale, salons de massage, salons de tatouage et de piercing, devront fermer leurs portes ;
  • Les cours de l’enseignement primaire, secondaire et supérieur seront suspendus du 29 mars au 2 avril. Les écoles maternelles restent ouvertes.

Si vous devez fermer votre entreprise, ne pouvez-vous pas occuper vos travailleurs plus ou moins en raison des mesurées liées au coronavirus imposées et/ou votre travailleur doit s'occuper de ses enfants à cause de la fermeture des écoles ? Dans ce cas, vous pouvez avoir recours au chômage temporaire pour cause de force majeure due au coronavirus pour eux.

Les mesures actuelles restent en vigueur

Les mesures suivantes sont déjà d’application et le resteront, mais le Comité de concertation a encore insisté dessus lors de la conférence de presse :

  • L’obligation de télétravail reste en vigueur. Le télétravail est obligatoire pour toutes les entreprises et tous les services, sauf s'il est impossible en raison de la nature de la fonction ou de la continuité de l’entreprise.

Les contrôles seront renforcés. Ainsi, nous apprenons qu’il deviendrait obligatoire de tenir un registre établissant qui sera présent à quel moment sur le lieu de travail. Si une infraction est constatée, l’entreprise pourrait se voir obligée de fermer ses portes ;

Vous pouvez lire ci-dessus les mesures telles qu’elles ont été expliquées lors de la conférence de presse du Comité de concertation. L’élaboration concrète de ces mesures, notamment concernant le registre en cas de non-application du télétravail, doit encore être traduite dans un arrêté ministériel.

Restez informé(e)

Consultez régulièrement notre QFP pour obtenir de plus amples informations. Celle-ci est suivie et modifiée quotidiennement afin de vous proposer en permanence les évolutions les plus récentes.

QFP Employeurs

Partagez cet article

acerta-annelies-bries.png

Écrit par Annelies Bries

Conseillère juridique chez Acerta

Articles liés

Quatrième vague de coronavirus : quatre scénarios pour les employeurs
Employeurs

Quatrième vague de coronavirus : quatre scénarios pour les employeurs

02 décembre 2021 Miet Vanhegen

Le nombre de contaminations au coronavirus continue de grimper en flèche. Il est fort probable que vos collaborateurs se trouvent dans l’impossibilité d’exercer leur travail. Nous vous présentons quatre scénarios différents dans lesquels vos collaborateurs peuvent être confrontés au coronavirus.

En savoir plus
Mesures supplémentaires dans la lutte contre le coronavirus
Employeurs

Mesures supplémentaires dans la lutte contre le coronavirus

26 novembre 2021 Ellen Van Grunderbeek

La situation sanitaire continuant à se détériorer, le comité de concertation du 26 novembre 2021 a renforcé un certain nombre de mesures. Nous vous donnons un aperçu des mesures supplémentaires qui entreront en vigueur le 27 novembre ou le 29 novembre.

En savoir plus
Nouvelles mesures à partir du 20 novembre pour endiguer la quatrième vague de coronavirus
Employeurs

Nouvelles mesures à partir du 20 novembre pour endiguer la quatrième vague de coronavirus

18 novembre 2021 Ellen Van Grunderbeek

Le comité de concertation a pris de nouvelles mesures le 17 novembre 2021 pour endiguer la quatrième vague de coronavirus. Nous vous donnons un aperçu des mesures qui prendront effet à partir du 20 novembre.

En savoir plus