Précédent

Temps de passer d’une économie linéaire à circulaire

21 août 2020 Tom Vlieghe Employeurs

Le coronavirus a fait mal à notre économie. En juin 2020, au cœur de la crise, Acerta et l’organisation patronale Etion ont demandé aux dirigeants d'entreprise leur vision sur le coronavirus et l’économie circulaire. La conclusion la plus surprenante ? Les entreprises constatent qu’elles se trouvent à un moment charnière et doivent entreprendre et gérer les matières premières, les matières et les talents de manière plus durable.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Il ne faut jamais gaspiller une bonne crise

Alors que le COVID-19 nous force à nous adapter presque quotidiennement à une nouvelle situation, l’avenir semble bien loin. Que nous réserve-t-il ? À l’heure actuelle, un travail plus flexible et la prise de conscience croissante que notre économie actuelle de consommation n’est peut-être pas si durable. Soudainement, il n’est plus si normal de consommer et de gaspiller à loisir. Une économie circulaire s’annonce.

L’économie circulaire s’avère être un vaccin efficace en temps de crise. C’est également le cas pour cette crise du coronavirus : par économie circulaire, nous entendons une économie sans « gaspillage », sans déchets, tant en ce qui concerne les matières premières que l’énergie. 59,1 % des dirigeants d'entreprise ayant participé à notre enquête commune estiment que le coronavirus donne un sérieux coup de pouce à la transition vers une économie circulaire.

Télétravailler sur un lieu de travail numérique et durable

Si nous revenons à un modèle précoronavirus, nous reprendrons où nous nous sommes arrêtés. Pour 85 % des sondés, entreprendre durablement deviendra la nouvelle norme.

À cet égard, il y a clairement un soutien en faveur d'une telle économie circulaire dans notre monde des affaires. La majorité des dirigeants d'entreprise sont non seulement d’avis qu’éviter les déchets et la perte de matières premières et d’énergie n’est plus « tenable » pour notre planète, mais 85,5 % d’entre eux estiment également que miser sur la communication numérique par le biais du télétravail et de réunions à distance sera un important tremplin vers une forme durable et circulaire d’entrepreneuriat. Si le coronavirus a prouvé une chose, c’est que le télétravail peut être une réelle réussite. Pour le climat comme pour la productivité sur le lieu de travail (numérique).

Une carrière circulaire et un marché du travail sans pénurie

Les modèles commerciaux circulaires susciteront indéniablement un intérêt croissant ces prochaines années. Les entreprises doivent appliquer cette circularité à leur politique RH en visant une carrière circulaire où nous « regagnons » des talents dans et en dehors de l’organisation. En effet, les talents aussi se raréfient et méritent une approche durable.

Partez donc depuis les talents individuels de vos collaborateurs et concentrez-vous sur la façon dont le talent de tout un chacun peut contribuer à l’ensemble. Une carrière circulaire demande en effet plus de mobilité et de diversité sans laisser vos collaborateurs dans l’incertitude. Vous avez « trop de talents », mais ne voulez pas vous en séparer ? Vous souffrez au contraire d'un manque de talents ? Le partage de travailleurs, au sein d'une organisation et/ou sur plusieurs organisations, permet une meilleure exploitation de talents. Vous évitez en outre une pénurie tout en permettant à vos collaborateurs de développer de nouveaux talents et expériences.

Partager vos travailleurs avec d’autres employeurs ?

À la recherche de travailleurs supplémentaires ? Envie de partager vos travailleurs avec d’autres employeurs ? Enregistrez-vous sur la plateforme de partage « Bridge ».

Connexion

Partagez cet article

Tom Vlieghe

Écrit par Tom Vlieghe

Director Acerta Consult

Articles liés

Partager des travailleurs, comment s’y mettre ?
Employeurs

Partager des travailleurs, comment s’y mettre ?

30 octobre 2020 Mieke ten Haaf

Envisagez de partager vos travailleurs avec d’autres employeurs. Le partage de travailleurs constitue une alternative durable pour les collaborateurs inactifs et les vagues de licenciement coûteuses, mais cela ne s’arrête pas là.

En savoir plus
Plus d’enseignement à distance ou des vacances de Toussaint prolongées ? Des solutions pour vos travailleurs
Employeurs

Plus d’enseignement à distance ou des vacances de Toussaint prolongées ? Des solutions pour vos travailleurs

26 octobre 2020 Ellen Van Grunderbeek

Que devez-vous faire en tant qu’employeur si votre travailleur souhaite rester à la maison pour accompagner son enfant dans l’enseignement à domicile, ou doit combler les vacances de Toussaint prolongées ?

En savoir plus
Réponses aux questions les plus fréquemment posées par les employeurs sur le télétravail
Employeurs

Réponses aux questions les plus fréquemment posées par les employeurs sur le télétravail

20 octobre 2020 Sarah De Groof

Lors du premier confinement de mars et d’avril, le télétravail est soudainement devenu la norme. « À titre temporaire », pensions-nous. Vendredi dernier, le Comité de concertation a décidé de le rendre à nouveau obligatoire.

En savoir plus