Précédent

Déjà 60 000 travailleurs ont pris des congés corona

04 juin 2020 Annelies Bries Employeurs

Pour aider les parents actifs à combiner travail et prise en charge des enfants pendant la crise de coronavirus, le congé parental corona a été créé. Malgré la publication tardive le 14 mai dans le Moniteur belge et malgré la possibilité pour les employeurs de refuser, près de 60 000 travailleurs ont entre-temps pris des congés grâce à cette mesure.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

1 congé parental sur 3 est un congé parental corona

En raison du confinement, de nombreux parents ont dû trouver un équilibre entre travail et prise en charge des enfants. Jusqu’à présent, les parents occupaient deux postes différents : ils combinaient leur travail avec l’enseignement de leurs enfants. Pour eux, la mesure relative au congé parental corona a été introduite avec effet rétroactif à partir du 1er mai. L’employeur doit toutefois donner son autorisation.

Le mois dernier, 1,2 % des travailleurs belges ont pris un congé parental corona, ce qui correspond selon nos calculs à quelque 60 000 travailleurs. Acerta a analysé les calculs salariaux de 147 500 travailleurs et a extrapolé les résultats à toute la population active belge.

Le nombre de congés parentaux a augmenté d'un tiers

En raison du succès du congé parental corona, le nombre total de congés parentaux a augmenté de près d'un tiers en mai. En mai, environ 3,6 % des travailleurs belges ont pris l’une ou l’autre forme de congé parental.

Le congé parental corona supplémentaire peut être pris du 1er mai au 30 juin inclus de cette année. Cependant, il se peut que le régime soit prolongé. Même si les écoles peuvent rouvrir ce mois-ci, il n’est pas du tout certain qu’elles ouvriront toutes (à temps plein).

Passage du congé parental « ordinaire » au congé parental « corona »

Le congé parental corona n'est pas pris en compte dans le crédit du congé parental ordinaire. Il s'agit donc d'un congé supplémentaire. En outre, il est possible - moyennant votre accord en tant qu'employeur - de convertir le congé parental en cours en congé parental corona. 0,4 % des travailleurs ont déjà pris un congé parental avant mai et l’ont interrompu pour passer au congé parental corona.

Bien que le congé parental corona ne soit pas un droit absolu, nous constatons que les employeurs font preuve d'une grande flexibilité en répondant aux besoins de leurs travailleurs. Vous avez toutefois toujours la possibilité de refuser ce congé. Demandez de l’aide à nos consultants.

Besoin de soutien ?

Gérez vos frais de personnel grâce à notre offre de relance. Vous voulez confier vos processus administratifs en matière de congés à nos experts ? Contactez-les.

Plan de relance Contact

Partagez cet article

acerta-annelies-bries.png

Écrit par Annelies Bries

Conseillère juridique chez Acerta

Articles liés

Réduction des allocations de crédit-temps : les principaux changements
Employeurs

Réduction des allocations de crédit-temps : les principaux changements

31 janvier 2023 Amandine Boseret

Le crédit-temps pour motif reste possible, mais le droit de percevoir des allocations complémentaires de l’ONEM est réduit à partir de février 2023. Acerta résume les changements et répond aux principales questions suite à cette évolution.

En savoir plus
Prime de pouvoir d’achat : que savons-nous déjà ?
Employeurs

Prime de pouvoir d’achat : que savons-nous déjà ?

30 janvier 2023 Ellen Van Grunderbeek

Fin novembre 2022, le gouvernement a conclu un accord sur la marge salariale 2023-2024. Cet accord prévoit une prime de pouvoir d’achat.

En savoir plus
Indexation historiquement élevée pour les employés de la CP 200
Employeurs

Indexation historiquement élevée pour les employés de la CP 200

23 décembre 2022 Catherine Langenaeken

Le salaire de plus de 500 000 employés du secteur privé (CP 200) augmentera de 11,08 % au 1er janvier 2023. Il s’agit de la plus forte indexation depuis l’introduction de l’indexation annuelle en janvier dans le secteur. Qu’implique cette indexation ?

En savoir plus